mayotte
info locale

L'actualité régionale 25 Novembre

vos rendez-vous
Océan indien
COMORES - FRANCE

Le grand mariage tourne au... grand braquage. Les participantes à un  mariage comorien ont été dévalisées par des bandits ce week-end en banlieue parisienne



Les mariages comoriens sont toujours somptueux avec des cérémonies séparées pour hommes et femmes, et un grand déballage de bijoux et des danses où c’est à celui ou celle qui exhibera les plus gros billets de banque. De quoi attirer les convoitises. Des voleurs n’ont pas manqué l’occasion qui se présentait dans une salle des fêtes de La Courneuve en banlieue de Paris. Des comoriennes parées de leurs plus beaux atours étaient en train de danser autour de la mariée quand trois hommes armés ont fait irruption  dans la fête. Personne n’a pu faire quoi que ce soit raconte le site « Comores Infos ». Ils sont repartis avec 25 000 euros en liquide et plusieurs kilos d’or laissant aux convives et à la mariée leurs yeux pour pleurer.





MAURICE 

Nous sommes le 25 novembre 2019, la Grande Bretagne aurait dû se retirer des Chagos depuis vendredi dernier, 22 Novembre - mais la couronne britannique n’a pas bougé


En mai dernier, les Nations Unies avaient donné un délai de six mois à Londres pour un retrait inconditionnel de l’archipel des Chagos. Le délai est passé, ignoré par les britanniques. L’Union Africaine a apporté vendredi on soutien à l’île Maurice, exprimant « sa vive préoccupation suite au maintien par le Royaume Uni de son administration coloniale dans l’archipel des Chagos ». On ne pouvait rien espérer de cette résolution, sinon un peu de bruit diplomatique. Cependant en Grande Bretagne, on commence à s’intéresser un peu à l’affaire des Chagos puisque le chef du parti travailliste Jeremy Corbin en a parlé. Selon le journal « The Guardian »,  Corbyn s’engage à rendre les Chagos à Maurice en cas de victoire aux élections britanniques du12 décembre prochain. La promesse de restitution de l’archipel figure même dans un manifeste du parti travailliste publié jeudi dernier. Cela dit, l’opinion britannique n’est quand même pas très au fait de ce problème, elle est plus intéressée par le débat autour du Brexit.
De son côté, le leader des chagossiens en exil Olivier Bancoult a fait monter la pression en menaçant de faire traduire la Grande Bretagne devant la Cour Pénale Internationale, estimant que c’est un crime contre l’humanité d’empêcher les chagossiens de retourner chez eux.
Les chagossiens ont manifesté vendredi devant l’ambassade britannique à Port-Louis.




MADAGASCAR

L’autre affaire de souveraineté: celle opposant Madagascar à la France sur les îles éparses. Les malgaches seront consultés à ce sujet

La commission mixte franco-malgache s’est tenue il y a une semaine. Elle s’est soldée par un constat d’échec : la France et Madagascar expriment leur désaccord sur l’appartenance de ces îles : Glorieuses, Juan de Nova, Bassas de India. Le premier ministre malgache avait promis une consultation de la population à ce sujet, les dates ont été annoncées ce week-end ; cela se passera entre les 9 et 11 décembre. Il ne s’agira pas d’un référendum, mais simplement de demander aux citoyens malgaches de la grande île comme ceux de la diaspora d’apporter des témoignages, des photos, des écrits, des arguments… Tout ce qui pourrait permettre de montrer à la France que Madagascar est unie, unanime pour demander qu’on lui restitue ces îles. 




MOZAMBIQUE

Le président  Nyusi, qui vient juste d’être réélu, se retrouve dans la tourmente. Il est accusé dans une énorme affaire de corruption


Filipe Nyusi aussi aurait touché 1 million de dollars dans un marché d’achat de navires de pêche et de patrouilleurs. Un homme d’affaire libanais est actuellement jugé à New York à propos de cette affaire, et il a livré les noms des bénéficiaires mozambicains de pots de vins parmi lesquels figurent des ministres. Ces accusations ne semblent pas fantaisistes. Ce marché public a d’ailleurs durablement ruiné les caisses de l’Etat Mozambicain. 
Après ces révélations, l’opposition qui déjà dénonçait des fraudes lors de l’élection il y a un mois, demande au président Nyusi de se mettre à la disposition de la justice. 




 
Publicité