publicité

L'actualité régionale 3 Septembre

CARTE COI
CARTE COI
  • Par Bruno Minas
  • Publié le
COMORES

En Grande Comore une jeune bachelière est morte, tuée à l’arme blanche


On ne connait pas encore précisément les circonstances de l’agression. La jeune femme est arrivée aux urgences de l’hôpital El Maarouf de Moroni avec une plaie profonde au bas du dos. Elle venait d’avoir son bac et allait s’inscrire à l’université quand elle a été agressée par un jeune homme. Ce dernier a été arrêté sans violence par des simples citoyens et remis à la police. On ne connait pas les raisons de son acte. On sait seulement que les deux jeunes gens se connaissaient bien depuis l’enfance.



Les Comores se préparent à de nouvelles élections. Il s’agira d’élire les députés au mois de janvier prochain

La CENI, la Commission Nationale Electorale Indépendante, a lancé officiellement hier l’inscription sur les listes électorales. Le ministre de l’intérieur, en charge des élections, a lancé un appel aux préfets, aux maires, aux médias pour mobiliser les citoyens afin qu’ils s’inscrivent. Les agents de la CENI sillonneront tout l’archipel pour cela jusqu’au 26 septembre. « Pas un jour de plus » a précisé le ministre.
Sur un plan plus politique, l’enjeu de ce prochain scrutin sera de former une majorité de députés proches du pouvoir. La majorité du parlement comorien composé de 24 députés, est aujourd’hui –officiellement- dans l’opposition ; quoique cette notion reste très relative aux Comores où certains élus sont réputés pour être plutôt versatiles.








MOZAMBIQUE

Jour J – 1 au Mozambique, le Pape François y arrivera demain, et il a déjà adressé un message télévisé aux mozambicains


Le Pape François s’y exprime dans un portugais impeccable, tout juste teinté d’une pointe d’accent argentin. Il dit regretter de ne pouvoir se rendre dans toutes les régions du pays, mais qu’il sera « en prière avec tous ». C’est une allusion aux zones sinistrées du nord et du centre, ravagées au début de l’année par deux cyclones successifs. Au cœur de son message il y a aussi, et surtout, un appel à la réconciliation. Le Mozambique est touché par deux conflits simultanés : l’un très ancien, entre le parti au pouvoir le Frelimo et l’opposition la Renamo qui se sont longuement entretués dans une guerre civile post indépendance, et puis une autre guérilla est née plus récemment dans le nord du pays attaqué par un groupe islamiste.  C’est la deuxième visite d’un Pape au Mozambique. Jean-Paul II  y avait été porteur du même message il y a 31 ans.
 




MADAGASCAR

Pour l’étape suivante à Madagascar, Antananarivo est littéralement  truffée de caméras de surveillance sur les axes que le pape empruntera


200 caméras sont en train d’être installées, dont 50 sont déjà en action. On ne fait pas dans la demi-mesure à Madagascar. Le site sur lequel aura lieu la messe s’appelle Soamandrakizay. C’est un vaste espacé aménagé capable d’accueillir 800 000 fidèles. Le président Andry Rajoelina a visité les lieux hier pour constater l’achèvement des travaux. Des routes ont été construites pour y arriver et en repartir sans créer d’embouteillages ; c’est du moins ce que l’on espère. 150 poteaux d’éclairages ont été plantés. Ce site est candidat pour accueillir des journées mondiales de la jeunesse. En attendant c’est l’organisation de cette messe géante qui concentre toutes les énergies. Le pape est attendu le week-end prochain dans la grande île.



MAURICE

A Maurice, des affiches ont fleuri partout depuis hier, appelant à respecter l’environnement


Les catholiques mauriciens ont retenu une phrase prononcée par le pape François lors d’un voyage en Asie du sud-est : « Dieu pardonne toujours, l’homme pardonne parfois mais la nature, elle, ne pardonne jamais ».
Le respect de l’environnement sera un des thèmes majeurs du voyage pontifical à Maurice. Il veut encourager les gestes simples que peut faire chaque citoyen, chacun à son niveau pour préserver la planète ; simplement en commençant par ne pas jeter ses déchets n’importe où.


 
L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play