mayotte
info locale

L'actualité régionale 30 Avril

vos rendez-vous
Migrants réacheminés
Les policiers entrent au sein de l'appareil affrété pour l'occasion. ©Johanne Adamadorassy

LA REUNION

60 migrants Sri-Lankais ont été reconduits par vol spécial dans leur pays


Un vol de la compagnie Air Seychelles spécialement affrété hier matin par la préfecture a ramené les migrants à Colombo au Sri Lanka. 62 policiers et gendarmes les ont accompagnés. C’est la deuxième fois que la préfecture de la Réunion est obligée de louer un avion pour reconduire des Sri-Lankais. Ces migrants étaient arrivés le 13 avril dernier à bord d’un bateau de pêche indonésien. Chacun avait déboursé entre 2000 et 5000 euros pour effectuer le voyage.
26 autres migrants ont été autorisés par la justice à quitter la zone de confinement près de l’aéroport de St Denis ; ils ont été pris en charge par des associations. Depuis un an, 273 Sri Lankais sont arrivés ainsi à la Réunion. 130 ont pu y rester en attendant l’examen de leur dossier par l’OFPRA.



CYCLONE KENNETH

Les Nations-Unies ont décidé de donner 13 millions de dollars pour les sinistrés des Comores et du Mozambique.


La répartition entre les deux pays de cette somme qui représente 11, 6 millions d’Euros puisés sur les fonds d’urgence n’a pas été précisée par l’ONU. Il est évident que le Mozambique recevra la plus grande part. Les conséquences du passage du cyclone Kenneth y sont encore plus lourdes qu’aux Comores. Le bilan des victimes ne cesse de monter. Kenneth aurait fait au moins 38 morts aux Mozambique, et près de 35 000 habitations détruites ou endommagées par des vents qui ont approché  les 300 Km/h. Des pluies très importantes persistent, la ville de Pemba est en grande partie inondée. La plupart des routes sont coupées.
Aux Comores les sans-abris sont nombreux à loger tant bien que mal dans la famille ou chez des amis. La société nationale d’électricité s’efforce de rétablir le courant dans quelques quartiers. Les vivres importés ne manquent pas, mais la production agricole locale est  anéantie.
La polémique continue sur la contribution de 10% des salaires des fonctionnaires annoncée par le président Azali. « Il n’en est pas question dit l’intersyndicale des enseignants »


En Grande Comore : un fait divers mystérieux ; la découverte de deux corps calcinés près d’une voiture brûlée

Le véhicule brûlé a été retrouvé au bord de la mer, dans la région de  Mbadjini avec le corps calciné d’une femme à l’intérieur, et un autre corps d’un homme a été retrouvé près de la voiture. Les indentifications sont en cours. 9 personnes ont été arrêtées, sans que l’on en sache plus sur les circonstances du drame.





MADAGASCAR

Le président malgache a annoncé une augmentation du salaire minimum


Le SMIG passera à 200 000 Ariary, c'est-à-dire 50 euros. C’est une augmentation importante puisqu’il était auparavant de 42 euros. C’est l’annonce phare du président Andry Rajoelina dans un discours à l’occasion de ses premiers cent jours au pouvoir. Une autre annonce importante est la baisse du prix des carburants. Le président s’est dit près à engager un bras de fer avec les compagnies pétrolières qui réalisent, selon lui, des marges abusives. Le litre de super coûte un euro à Madagascar, ce qui est énorme au regard du niveau de vie moyen.
Andry Rajoelina a également rappelé qu’une de ses priorités est la sécurité. Il ne lésine pas sur les moyens pour lutter contre les bandes armées de voleurs de zébus, les « Dahalo » : il confirme l’achat de 200 véhicules 4X4 supplémentaires pour les forces de sécurité et de 3 à 5 hélicoptères.




MAURICE

La réglementation stricte sur l’immigration et la  nationalité fait une première victime à l’Île Maurice : Il s’agit d’un pilote d’Air-Mauritius


Patrick Hofman, de nationalité belge, pilote à Air Mauritius depuis une dizaine d’années  est dans le collimateur des autorités. Il est soupçonné d’avoir été le meneur d’une grève perlée des  pilotes qui prenant des congés maladies sans prévenir ont fait annuler des vols de la compagnie. Considéré comme une forte tête, il a été viré et son permis de séjour annulé. Patrick Hofman a décidé de se marier avec sa compagne mauricienne avec qui il vit depuis longtemps.  Dans un premier temps, la justice a voulu le lui interdire, disant que c’était une manœuvre pour obtenir la nationalité. Finalement le mariage a été autorisé,  il aura lieu à la fin de la semaine, mais ce n’est pas pour autant que le pilote aura le droit de rester vivre à Maurice où il est considéré officiellement comme un « étranger indésirable ».


 
Publicité