publicité

L'actualité régionale à travers la presse 18 Octobre

© TV5 monde
© TV5 monde
  • Par Bruno Minas
  • Publié le , mis à jour le
COMORES

L’armée nationale comorienne est  toujours aux prises avec les insurgés à Anjouan


Des tirs étaient entendus encore ce jeudi matin en plein centre de Mutsamudu. Il y en a eu aussi pendant la nuit.
Il y a une trentaine d’insurgés dans ce quartier selon des sources militaires. Les insurgés auraient capturé et désarmé quatre soldats et un gendarmes, mais ce fait n’est pas confirmé de source militaire. Le bilan des victimes est toujours aussi incertain, certaines sources parlent de trois tués dans la journée d'hier. On nous signale également l’arrivée de renforts militaires venus de Mohéli.
Un peu plus sur les hauteurs de Mutsamudu, selon plusieurs témoins, un tir de roquette a touché la gendarmerie hier en matinée dans le quartier de Hombo. Les gendarmes ont transféré les détenus, qui s’y trouvaient incarcérés, vers un autre lieu.
On apprend aussi que deux journalistes de l’Agence France Presse venant de Nairobi ont été empêchés d’entrer sur le territoire. Ils sont bloqués à l’aéroport de Hahaya – Moroni.


Pour les civils c’est la galère

De nombreux habitants de Mutsamudu ont quitté la ville à pied, pour se mettre à l’abri dans les localités en périphérie Pagé, Mirontsi, Ouani, ou Hombo dans les hauteurs. L’aéroport de Ouani fonctionne. La circulation routière a repris sur l’axe Ouani – Mutsamudu.   Les commerces sont ouverts,  sauf en centre-ville. Un gros problème d’approvisionnement en eau subsiste selon les témoins que nous avons contactés : certains ne trouvent plus d’eau depuis trois jours.





MADAGASCAR

Une destruction de plusieurs centaines d’armes a eu lieu en public


Le quotidien « Madagascar-Tribune » rapporte que lors d’une grande cérémonie mardi devant la mairie d’Antananarivo, 846 armes ont été détruites. Il y avait là des fusils de chasse, des pistolets, mais aussi des armes de guerre et d’autres plus artisanales.
A cette occasion, le premier ministre Christian Ntsay a rappelé que « Les détenteurs d’armes ont jusqu’à la fin du mois d’octobre pour les déclarer ».
 Une fois les armes  désactivées démontées, les bouts de ferraille restants  sont  recyclés à l’usine militaire de Moramanga pour la fabrication des matériels agricoles.




MAURICE

Il faut passer des tests contre le vertige pour entrer dans la police


Le quotidien  « l’Express de Maurice » se demande s’il y aura assez de recrues désormais dans la police car les recruteurs mettent la barre de plus en plus haut. C’est le cas de le dire puisque les candidats à un emploi dans la Police devront passer des tests contre le vertige.  Jusqu’à présent ces épreuves étaient réservées aux seuls sapeurs-pompiers. Mais ce n’est pas tout : l’examen de la personnalité des jeunes candidats est de plus en plus poussé. Leur fréquentation des réseaux sociaux est passée au crible, tout ce qu’ils ont pu poster comme commentaires ou photos est vérifié, afin de savoir s’ils sont « clean » comme l’écrit le quotidien mauricien.



Et tous les policiers mauriciens ne sont pas « clean » puisque l’un d’eux vient d’être arrêté pour trafic de drogue

Il avait essayé de vendre trois doses d’héroïne à des clients. Sans savoir que les clients en questions étaient des collègues de la brigade des stupéfiants. On ne sait pas encore si cette héroïne provient du stock saisi l’année dernière par la police où 16 kilos ont disparu.




LA REUNION

On va pouvoir enfin se baigner à la plage de Boucan-Canot


Cela fait deux ans que la baignade était interdite à cause du risque d’attaques de requins. Plusieurs tentatives d’installer des filets de protection ont échoué. Mais cette fois est la bonne. La mairie de St Paul a annoncé qu’un nouveau dispositif est prêt à recevoir les baigneurs sur une surface protégée par des filets de 40 mètres de long sur 20 de large, comme une grande piscine. Des drones survoleront la zone lorsque la baignade sera ouverte. 


Un élevage de volaille bio a été massacré par des chiens errants


L’éleveur a lancé un message désespéré sur Facebook. Il avait investi des dizaines de milliers d’euros dans son élevage bio à St Leu dans l’ouest de l’île. Les poules vivaient en liberté sur un vaste terrain, elles avaient chacune plus de 6m2 de surface pour répondre à des normes strictes d’élevage bio en liberté. Il avait entouré son exploitation d’une clôture électrique qui n’a pas suffit. Une horde de chiens errants a massacré les poules.
Les chiens errants sont une vraie nuisance à la Réunion depuis plusieurs dizaines d’années



Plusieurs artistes réunionnais entament une grande tournée en Inde

Il s’agit de Christine Salem, le groupe Gren Sémé, Maya Kamaty et Mounawar. Des concerts sont organisés dans plusieurs grandes villes de l’Inde : Bombay, Calcutta, Dehli, Bangalore, Pondichéry. Cette tournée pour promouvoir la musique réunionnaise et la francophonie est organisée avec le concours des assemblées départementale et régionale de la Réunion, et du réseau des Alliances Française en Inde.





MOZAMBIQUE

Le port de Maputo espère recevoir plus de croisiéristes


Environ 40 000 croisiéristes passent chaque année par le port de Maputo qui n’est pas très accueillant pour ce public. La direction du port annonce qu’elle va investir dans une nouvelle galerie commerciale attractive, directement sur les quais. De nouveaux circuits dans la capitale seront mis en place pour attirer plus de croisiéristes. La municipalité et le secteur privé vont investir 220 millions de dollars dans ce projet.



 
L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play