publicité

L'actualité régionale à travers la presse 27 septembre

© Andry Rakotondravola
© Andry Rakotondravola
  • Par Bruno Minas
  • Publié le , mis à jour le
MADAGASCAR

Polémique autour d’un sondage interdit


C‘était un sondage très attendu sur les intentions de vote à la présidentielle de novembre prochain. La fondation allemande Friedrich Ebert avait travaillé pendant plusieurs semaines pour établir un panel de 800 personnes interrogées par téléphone. Le gouvernement a interdit sa parution à la dernière minute hier soir. Pourtant les sondages, légalement, ne sont interdits que pendant la campagne officielle.



COMORES

Une intervention attendue aujourd’hui à la tribune des Nations Unies, celle du président Comorien


Le président Azali Assoumani est inscrit en sixième position de l’ordre de jour des interventions de ce jeudi. Compte tenu du décalage horaire ce devrait avoir lieu assez tard en fin de journée. On va scruter le message sur Mayotte car le contexte est très différent de celui de la dernière assemblée générale. Le différent avec la France est toujours d’actualité. Officiellement les Comores refusent toujours les reconduites à la frontière depuis Mayotte. Chaque année à l’ONU, la revendication de Mayotte est exprimée aux nations-unies avec plus ou moins de force. A New-York, Moroni joue sur un terrain favorable, puisque l’ONU ne reconnait toujours pas la souveraineté française à Mayotte.



Des sanctions plus dures pour la sécurité routière aux Comores

Dorénavant il ne sera plus possible de téléphoner au volant. Jusqu’à présent cette pratique était tolérée. Désormais elle sera punie de 15 jours de suppression de permis assortis d’une amende.
Le volant à droite ne sera plus toléré à la fin de l’année. Les véhicules seront saisis, annonce le ministère de l’intérieur. Cette mesure plusieurs fois annoncée laisse perplexe quand on sait que quasiment tous les véhicules qui circulent à Anjouan ont le volant à droite.
Les voitures aux vitres fumées n’auront plus le droit de circuler, sauf autorisation expresse du ministère.
Enfin, même si l’Islam est religion d’Etat, la police sera dotée prochainement d’alcootests.


MAURICE

Une affaire de violences conjugales  sur une élue du parlement


La plaignante est une femme politique connue, la députée Sandhia Boygah. Elle a porté plainte contre son mari. Lors d’une dispute, la députée a voulu partir avec sa voiture, mais son mari l’aurait mordue à la main jusqu’à lui faire lâcher les clefs. Dans une autre scène de ménage, elle accuse son mari d’avoir tenté de la frapper avec le manche en fer d’un aspirateur.
Seulement voilà, la députée ne tenait pas spécialement à ce que tout cela soit étalé sur la place publique ; mais les détails de sa déposition ont fuité dans les journaux et ne cessent de faire le tour des réseaux sociaux. Aujourd’hui 5 policiers sont en mauvaise posture : ils sont interrogés, accusés d’avoir livré la déposition à la presse.



TANZANIE

Inauguration en grande pompe aujourd’hui à Dar-es-Salaam d’un pont qui va changer la vie des voyageurs


Il s’agit d’un pont routier en pleine ville, sur la grande avenue qui mène vers l’aéroport. Ceux qui ont pris l’avion à Dar-es-Salaam aux heures de pointe ont tous connu l’angoisse de rater leur vol (effectivement beaucoup de voyageurs ratent leur vol dans la métropole tanzanienne) à cause d’un énorme embouteillage quasi permanent au carrefour appelé Tazara.  On peut y rester planté pendant des heures. Ce pont, construit par des japonais,  permet de passer par-dessus ce carrefour.
Toute la population de la  ville est conviée à son inauguration ce jeudi par le président de la République en personne.

 
L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play