publicité

L'actualité régionale à travers la presse 29 juin

© Trip Advisor
© Trip Advisor
  • Par Bruno Minas
  • Publié le
COMORES
Le projet de nouvelle constitution a été présenté, il prévoit le retour de Mayotte aux Comores


La réintégration de Mayotte dans l’ensemble comorien figure dans le préambule de cette constitution. Il y est écrit : « Faire du retour de l’île de Mayotte dans son ensemble naturel est une priorité nationale »
Par ailleurs, la nouvelle constitution change les règles de l’alternance des îles au pouvoir communément appelée « la tournante ». Désormais chaque île aurait un président de la République sur un mandat de cinq ans renouvelable une fois. Il n’y a plus de primaire, mais un premier tour général sur l’archipel. Cette nouvelle constitution remet les compteurs à zéro. De ce fait le président Azali pourrait prétendre à 10 ans de plus au pouvoir. C’est le principal sujet de discorde.




COMORES
L’ancien président Sambi n’a pas été entendu par la justice comme prévu hier


Ahmed Abdallah Sambi, en résidence surveillée, avait reçu une convocation devant le juge à 14h00. A 13H30 il demande aux gendarmes de le laisser sortir de chez lui pour se rendre au tribunal. Réponse négative, interdiction de sortir. Un peu plus tard, un courrier lui parvient lui disant que l’audition est « reportée à une date ultérieure pour des raisons techniques ». On n’en saura pas plus sur ces raisons techniques. Entre temps environ 200 personnes se sont rassemblées devant le tribunal ; mais comme personne n’est venu, tout ce monde s’est dispersé dans le calme.
Par ailleurs les avocats de Sambi qui avaient déposé un recours contre la mise en résidence surveillée se sont vu signifier que leur demande n’était pas fondée. Là encore, aucune explication.
Pour la petite histoire, le juge d’instruction qui devait entendre Sambi est un neveu du président Azali. Ce juge avait écopé d’une suspension de trois mois pour corruption.



MAURICE
La polémique enfle au sujet de la vente de la nationalité


Le site mauricien « Défimédia » écrit que l’opposition et la société civile se mobilisent contre cette mesure. « La grande ouverture de l’économie aux étrangers, surtout dans le secteur immobilier durant la dernière décennie, a toujours suscité des débats passionnés. L’idée de voir des étrangers acquérir des biens immobiliers ou encore contrôler des secteurs d’activités n’a pas toujours plu à tout le monde. L’émergence des zones résidentielles exclusives à forte concentration de ressortissants étrangers, le recours aux salariés étrangers par des entreprises locales et le recrutement des étrangers par des entrepreneurs étrangers opérant à Maurice sont autant de facteurs qui expliquent la réticence de beaucoup de personnes ». 
Rappelons que cette vente - soit de la nationalité à 1 million de dollars, soit du simple passeport à 500 000 dollars -figure dans le projet de loi budgétaire à Maurice.



MADAGASCAR
Deux « mules » interceptées à l’aéroport


En moins d’une semaine les policiers de l’aéroport d’Ivato à Antananarivo ont arrêté une brésilienne et une bolivienne. Elles avaient le même itinéraire :, elles arrivaient de Sao Paulo au Brésil avec un transit à Johannesburg en Afrique du Sud. La brésilienne avait sur elle 58 capsules de cocaïne pour une valeur de plus de 73 000 euros. Il a fallu les conduire à l’hôpital et, dans le cas de la bolivienne, faire appel à un chirurgien pour extraire la marchandise de ses intestins. Les policiers malgaches n’ont pas de moyens de détection, ils opèrent sur renseignements. Selon la police, la drogue n’est pas destinée au marché malgache. Antananarivo est devenue une plaque tournante vers la Réunion et Maurice.



LA REUNION
Le gendarme disparu il y a un an est déclaré décédé


L’affaire avait fait la une de l’actualité l’année dernière. Mathieu Caizergues, jeune gendarme en vacances avait disparu en remontant du cirque de Mafate. Ses compagnons de randonnée l’avaient perdu de vue. Des recherches avaient duré plusieurs mois à l’aide de chiens, d’hélicoptères, de drones. Sa mère était venue à plusieurs reprises pour organiser de grandes battues avec l’aide de la population. Aucune trace, aucun indice.
L’élément nouveau dans cette affaire est que la justice l’a déclaré officiellement mort. Le Procureur de la République demande des poursuites pour non assistance à personne en danger et homicide involontaire à l’encontre de ses deux compagnons de randonnée. Ces derniers disent toujours qu’ils l’ont simplement perdu de vue.



MOZAMBIQUE
Le gouvernement annonce que la production de gaz naturel commencera en 2023


De gros investissements, notamment italiens et brésiliens, se sont lancées à l’assaut des réserves de gaz au large des côtes nord du pays. Il faudra construire des plateformes d’extraction. Le Mozambique veut éviter que cette activité ne profite qu’à des spécialistes étrangers. Le journal « Opaïs » rapporte que des cadres mozambicains partiront en formation en Allemagne, en Malaisie et en Angola



TANZANIE
La grande foire internationale de Dar es Salaam a ouvert ses portes hier


C’est un événement annuel qui prend de plus en plus d’ampleur. Cette année il y a plus de 2000 exposants dont 500 étrangers venus de 33 pays, dans tous les secteurs de l’artisanat, l’industrie et l’agriculture. Les acheteurs viennent de toute l’Afrique de l’Est et de l’Océan Indien.
C’est aussi un événement populaire qui attire des centaines de milliers de personnes en une semaine.

 
L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play