publicité

L’actualité régionale : Trois personnes sont décédées après un enlèvement d’enfant raté

Le rugby à Maurice, des dissidents de la RENAMO exigent la suspension des élections générales d’octobre et une cavale tragique à Madagascar retrouvez l'actualité régionale du jour. 

  • Aurélien Février
  • Publié le

La scène se déroule à Betafo, à une centaine de kilomètre de la capitale Antananarive.


3 personnes tentent d’enlever un enfant de six mois pour qu’un sorcier le sacrifie. En contrepartie, les ravisseurs doivent recevoir des gris gris pour les protéger des balles.
Sauf que le kidnapping n’a pas lieu. Les parents font tout pour protéger leur enfant. Les ravissueurs décident de prendre la fuite. Le père reçoit malgré tout un coup de sabre au bras.
Les kidnappeurs prennent la fuite donc mais sont rapidement pris en chasse par une centaine de villagois alertée par les parents.
La fin de leur cavale est tragique puisque 3 morts sont à déplorer. Un villageois tué à coup de sabre et deux des trois kidnappeurs, lynchés par la population.
 

Au Mozambique, des dissidents de la RENAMO exigent la suspension des élections générales d’octobre.

La renamo c’est l’ancienne rebellion devenue aujourd’hui parti d’opposition. Elle a signé un accord de paix avec le gouvernement le mois dernier, mettant un terme à un conflit de 40 ans.
Pourtant des dissidents ont mené deux attaques ce mercredi contre des véhicules refusant l’accord de paix.
Ils menacent de continuer leurs attaques si la campagne électorale se poursuit, et de conclure que si le gouvernement suspend la campagne et remporte les élections, alors ils promettent de ne plus tirer un seul coup de feu. On rappelle que des élections générales doivent se tenir dans le pays le 15 octobre prochain.
 

La coupe du monde de rugby, on en parlé démarre aujourd’hui au japon, l’occasion de parler ballon ovale à Maurice, où le sport est en pleine émergence.


On s’en est rendu compte pendant les jeux des iles, puisque les mauriciens ont pris le bronze en rugby à 7 face à mayotte. Et le rugby mauricien ne compte pas s’arrêter là.
Dans une interview à lire sur le site le rugbynistère Jean Baptiste Gobelet souhaite voir maurice au jeux olympique de paris en 2024 avec le rugby féminin. Le directeur du rugby mauricien n’est pas un inconnu. Le français a notamment joué en top 14 avec le Biarritz olympique ou encore le stade français.
Le rugby a maurice compte 600 licenciés à l’heure actuelle contre 3 000 à la réunion ou encore quasi 30 000 à Madagascar. Là aussi Jean Baptiste Gobelet souhaite augmenter le réservoir de joueur et de joueuses pour les échéances à venir.
 
L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play