Ali Nizari : « Les parents doivent faire des efforts »

famille
Ali Nizary
©Mayotte la 1ere

Ali Nizari, pésident de l’UDAF (union départementale des associations familiales) était l’invité de Zakweli ce jeudi.

Il se dit inquiet du non-respect des règles du confinement :

nous observons un relâchement, alors que cela devrait être le contraire ; cette deuxième vague fait beaucoup de ravages

Ali Nizari dit que l’UDAF est là pour faciliter l’information des familles pour prévention contre l’épidémie. Il leur demande de faire confiance aux autorités sanitaires qui organisent la vaccination, « il faut arrêter avec ces infos qui disent tout et n’importe quoi ».

Ali Nizari s’inquiète aussi des conséquences de la fermeture des écoles pendant le confinement :

Lorsqu’un enfant ne va pas à l’école, c’est un drame. Je ne suis pas convaincu de la continuité pédagogique malgré tous les efforts que fait le rectorat. Les parents surtout doivent faire des efforts. Ils doivent s’investir massivement.

Enfin, s’agissant de la distribution prochaine des bons alimentaires, Ali Nizari dit avoir confiance dans l’action des Centres Communaux d’Action Sociale : «il y a une volonté de bien faire les choses »

Les Outre-mer en continu
Accéder au live