Ali Nizary : « Les futurs députés ont compris le message »

zakweli
Ali Nizary, président de l’UDAF
Ali Nizary, président de l’UDAF (Union Départementale des Associations Familiales), était l’invité de Zakweli ce mercredi. ©Mayotte la 1ere
Ali Nizary, président de l’UDAF (Union Départementale des Associations Familiales), était l’invité de Zakweli ce mercredi.

L’UDAF a organisé des rencontres avec les candidats aux législatives dans les deux circonscriptions de Mayotte. La première s’est déroulée mardi, la suivante aura lieu ce jeudi. Ali Nizary se félicite de la participation à cette première rencontre où 7 candidats sont venus : « Les futurs députés ont compris le message. Il faut que nous soyons associés à l’élaboration des lois qui touchent aux questions familiales ».

Il rappelle que l’UDAF « est une institution de la République, inscrite dans la loi ». Il a été question de la revendication d’alignement des prestations familiales, « les députés peuvent agir face à l’urgence sociale » estime-t-il.

Il a été question également des retraites, plus que le débat sur l’âge – 60 ou 65 ans – ce sont les montants des pensions de retraites qui sont le cœur du problème à Mayotte, «il est important que nous arrivions à obtenir des retraites décentes » dit Ali Nizary.

L’UDAF pourra aussi s’investir dans le prochain projet de loi contre la vie chère. Les candidats de la seconde circonscription sont invités à une rencontre qui aura lieu jeudi de 9h00 à 11h00 au siège de l’UDAF.