publicité

Ambassadeur Mayotte 2019 : sous les projecteurs, des idées

La 7ème élection de l’Ambassadeur Mayotte 2019 se déroule ce vendredi 28 juin au remblai de M’tsapéré à partir de 19h. En plus d’aller à Paris, le vainqueur sera accompagné dans son projet professionnel.
 

Les treize prétendants au titre d'Ambassadeur Mayotte. © Yoram Melloul
© Yoram Melloul Les treize prétendants au titre d'Ambassadeur Mayotte.
  • Yoram Melloul avec Ali Chamsudine
  • Publié le , mis à jour le

Un étrange défilé se déroule au café de la Croisette, derrière le marché couvert de Mamoudzou. Treize jeunes hommes, tous vêtus d’une écharpe flanquée du mot « ambassadeur », sont réunis autour d’une table. Un jury de quatre hommes les invite à s’asseoir en retrait chacun son tour. Ils sont suivis en permanence par une personne qui les filme à l’aide d’un smartphone.

De l’autre côté du café une conférence sur le plan national de préservation du crabier blanc, une espèce d’oiseau menacée, a lieu ce soir-là. Elle réunit des passionnés d’ornithologie. Le tout donne une scène un peu hétéroclite, où deux univers parallèles semblent suivre leur cours. D’un côté les oiseaux, de l’autre les ambassadeurs.

Pourtant se joue ce soir tout ce qu’il y a de plus sérieux. Les treize jeunes hommes, qui viennent de cinq communes différentes, candidatent au titre d’Ambassadeur de Mayotte, la version locale du Mister Mayotte. Particularité du concours sur l’île, le physique n’est pas le facteur le plus déterminant de l’élection. Les candidats doivent disposer d'un solide projet professionnel. En plus de partir à Paris pour concourir au titre de Mister France, le gagnant sera accompagné dans un projet entrepreneurial ou associatif.

« Ils sont en train de passer un entretien avec le jury », explique Anne-Dominique de Bretagne en désignant les jeunes hommes. La déléguée Mister France Mayotte, est aussi secrétaire de l’association Niora za messo, qui organise le concours pour la 7ème fois. 

« On offre un événement qui fait rêver et on leur apprend à monter un projet professionnel. »  Anne-Dominique de Bretagne
 


L’association veut que les candidats soient capables de monter leurs propres projets.  Ainsi, pendant une semaine, les treize hommes ont vécu ensemble dans un hôtel. En plus de leur enseigner comment défiler, l’association leur a appris à être à l’aise en entretien d’embauche ou encore à gérer leur communication personnelle. «On veut parler de ce qu'ils sont capables de faire après », précise Anne-Dominique de Bretagne.  La présidente de Niora za messo, Mariam Hassani, est devenue, en 2000, la première Miss Mayotte de l’histoire. « On se sert de ses compétences en matière d’élections pour aider les garçons de Mayotte », explique Anne-Dominique de Bretagne.
 

Sortir les personnes âgées de l'isolement 

Anli Soufiani, 31 ans, est le doyen des candidats de cette année. © Yoram Melloul
© Yoram Melloul Anli Soufiani, 31 ans, est le doyen des candidats de cette année.
« J’ai décidé de participer au concours parce qu’on va être accompagné pour notre projet » raconte Anli Soufiani, le doyen de cette année. Né à Bandrélé, et ayant grandi à M’tsahara, il a été sélectionné lors de la demi-finale de Sada.  À 31 ans il veut créer une association pour accueillir les personnes âgées. « On a trop tendance à les oublier. Je voudrais bâtir un lieu où elles pourront sortir de l'isolement », s’enthousiasme-t-il.

Le jeune homme a la fibre sociale depuis longtemps. Il est déjà éducateur à Mlezi Maore, une association qui intervient dans les champs du Handicap, de la Jeunesse et des Solidarités. Il espère remporter cette édition pour qu'ensuite la Boutique de Gestion d’Entreprises (BGE), qui sponsorise l’édition, l'aide à monter son centre. «J'ai déjà démarché des partenaires potentiels.»

Pour connaître le vainqueur et assister au défilé, rendez-vous est donné ce soir (vendredi 28 juin) au ramblai de M’tsapéré. La cérémonie sera présentée par Graig GARIBALDY, mannequin et 1er dauphin de Mister Francophonie 2019. Le vainqueur participera au concours de Mister France le 11 janvier prochain à Paris.
 

Sur le même thème

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play