Aminat Hariti : « Beaucoup de choses ont été faites, pas forcément connues des Mahorais »

élections
Aminat Hariti, représentante de la candidate « Renaissance » - ex LREM -  Ramlati Ali
Aminat Hariti, représentante de la candidate « Renaissance » - ex LREM - Ramlati Ali ©Mayotte la 1ere
Aminat Hariti, représentante de la candidate « Renaissance » - ex LREM -  Ramlati Ali dans la 1ère circonscription était l’invitée de Zakweli ce lundi « Mayotte revient de loin.

L’objectif est de répondre à tous les défis, la santé, la formation, le développement économique ; nous sommes dans une démarche de continuité » affirme la référente du parti majoritaire « Renaissance », « l’engagement est pris de travailler sur tous les dossiers, aller jusqu’au bout ». 

Selon elle, le gouvernement a « réussi à sauver les entreprises pendant la crise Covid, sans cela beaucoup auraient été contraintes de fermer. Nous devons maintenant les pousser à prospérer ».

Aminat Hariti cite la lutte contre l’insécurité et l’immigration clandestine comme une priorité. Elle révèle que la députée Ramlati Ali a pu faire abroger l’article du code de séjour des étrangers détenteurs de titres qui les empêche de sortir de Mayotte, « elle continue son action pour faire appliquer cette abrogation par un décret ». «Beaucoup de choses ont été faites, pas forcément connues des Mahorais » ajoute-t-elle.

« Ramlati Ali porte la voix du territoire à l’Assemblée. Il y a un travail mené. Nous devons aussi travailler avec les élus locaux pour affirmer ce que veulent les Mahorais ». « J’appelle les partenaires de la campagne présidentielle à nous rejoindre » conclut-elle.  

Aminat Hariti, représentante de la candidate « Renaissance » - ex LREM -  Ramlati Ali dans la 1ère circonscription était l’invitée de Zakweli