Anaëlle Moussa : « Nous allons faire remonter des idées au maire »

zakweli
Anaëlle Moussa et Thaanduma Ahmed
Anaëlle Moussa et Thaanduma Ahmed ©Mayotte la 1ere
Anaëlle Moussa, 16 ans,  est la nouvelle maire élue par le conseil municipal des jeunes de Mamoudzou, présente en studio aux côtés de Thaanduma Ahmed, responsable de la jeunesse de la municipalité.

Elles étaient toutes deux invitées de Zakweli ce lundi. « Je voudrais créer des ateliers pour les personnes âgées, qu’elles nous apprennent leur savoir-faire et leur savoir-vivre » annonce Anaëlle Moussa.

Elle voit le rôle du conseil municipal des jeunes comme une force de proposition : « nous allons faire remonter des idées aux élus et au maire ». Thaanduma Ahmed approuve : « un budget est voté pour que le conseil municipal des jeunes puisse faire avancer ses projets. Mais ils vont surtout apprendre sur leur commune, se connaître entre jeunes des différents villages. Ils vont aussi comprendre que mettre en place un projet n’est pas si facile que ça ».

Anaëlle Moussa avoue « ne pas s’intéresser tant que ça à la politique », mais elle constate que « les candidats à la présidentielle ne pensent pas beaucoup aux jeunes. J’aimerais qu’ils se concentrent sur nous » conclut-elle.

Anaëlle Moussa, 16 ans, est la nouvelle maire élue par le conseil municipal des jeunes de Mamoudzou, présente en studio aux côtés de Thaanduma Ahmed, responsable de la jeunesse de la municipalité. Elles étaient toutes deux invitées de Zakweli ce lundi.