Antoine Autran : « Il faut redonner de la bienveillance à la population »

zakweli
Antoine Autran, candidat du parti « Ensemble Pour les Libertés » dans la 1ère circonscription
Antoine Autran, candidat du parti « Ensemble Pour les Libertés » dans la 1ère circonscription, était l’invité de Zakweli ce mercredi ©Mayotte la 1ere
Antoine Autran, candidat du parti « Ensemble Pour les Libertés » dans la 1ère circonscription, était l’invité de Zakweli ce mercredi

« Ensemble Pour les Libertés » est un nouveau parti créé par la députée alsacienne Martine Wonner, dissidente de la majorité, qui a été exclue de LREM en raison de ses prises de positions contre la politique sanitaire du gouvernement.

« Elle m’a beaucoup inspiré pendant la crise Covid » explique Antoine Autran, « le confinement, le passe sanitaire, les motifs impérieux, toutes ces restrictions m’ont fait prendre conscience que si on ne fait rien, on ira vers une société capitaliste qui rejette l’être humain et nous prive des libertés ».

« Il faut redonner de la bienveillance à la population » estime Antoine Autran, « avec ma suppléante Nathalie Garcia, qui est médecin, nous voulons défendre le système de santé, l’accès aux soins, nous battre contre le désert médical ».

Le candidat, qui exerce la profession de brasseur artisanal, estime que « la notion de territoire doit être respectée, chaque territoire doit décider de ce qui est bon pour lui. Je trouve que les choses vont trop vite à, Mayotte ». Il regrette que les « Mzungus »ne s’intéressent pas assez à la vie politique locale.

Antoine Autran, candidat du parti « Ensemble Pour les Libertés » dans la 1ère circonscription, était l’invité de Zakweli ce mercredi.