publicité

Les assureurs refusent de couvrir les risques pours les transports scolaires à Mayotte

C'est parce qu'ils sont lassés d'être caillassés à répétition que les chauffeurs de bus scolaire exercent encore aujourd'hui leur droit de retrait. Et ces caillassages impactent sérieusement la profession, notamment en termes d'assurance.

  • Géniale Attoumani et Géraldine Louis
  • Publié le
Les compagnies d'assurance refusent les bus scolaires, trop de dégradations.

 

1 518 593 438

Sur le même thème

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play