Augustin Andriamananoro : « Il faut assouplir les restrictions à l’importation des produits alimentaires malgaches »

zakweli
Augustin Andriamananoro, directeur en charge des projets présidentiels à Madagascar, était l’invité de Zakweli ce jeudi.
Augustin Andriamananoro, directeur en charge des projets présidentiels à Madagascar, était l’invité de Zakweli ce jeudi.

« Il faut raffermir les relations entre Madagascar et Mayotte, et tenter d’assouplir les restrictions en cours imposées par l’Union Européenne pour l’importation des produits agricoles malgaches à Mayotte ».

Le responsable malgache reconnait que la tâche est difficile : « Mayotte fait partie de l’Europe, et l’Europe a un cadre réglementaire qui ne facilite pas les échanges. L’importation ici de la viande malgache est toujours interdite… le règlement interdit même l’importation de patates ! ».

Augustin Andriamananoro est venu à la rencontre des élus du Conseil Départemental dans le cadre de la coopération décentralisée avec les régions malgaches. « Tout le monde peut y gagner dans cette affaire. Les malgaches comme les mahorais ».

Il estime que l’émigration des malgaches vers Mayotte dans des conditions dangereuses n’aurait pas lieu si les paysans de Madagascar trouvaient des sources de revenu à travers ces échanges : « personne ne prendra le risque de partir s’ils peuvent vivre de leur travail ».

Enfin à propos des Jeux des Iles 2023 à Madagascar Augustin Andriamananoro ne veut pas trop s’avancer sur le thème de l’hymne et du drapeau pour les athlètes mahorais : « je ne peux pas m’engager à la place des organisateurs ».