Aux Seychelles, le gouvernement ordonne de baisser les prix au détail

océan indien
Bouclier qualité prix - rayon magasin - caddie - marchandises
Le riz, les lentilles, les oignons et les pommes de terre coûteront moins cher.

C’est une mission difficile à laquelle doit s’astreindre la société d’Etat « Seychelles Trading Company » : déterminer une liste de produits qui seront vendus au prix le plus bas possible, tandis que d’autres seront augmentés pour équilibrer les coûts.

C’est ainsi que le riz, les lentilles, les oignons et les pommes de terre coûteront moins cher, ainsi que d’autres produits de première nécessité. Il a été calculé que sur panier moyen, le consommateur verrait une baisse de 6%. Encore faut-il savoir à qui l’on vend.

La société d’Etat a remarqué que les hôtels, les restaurants, ont tendance à se fournir chez elle de produits subventionnés, donc moins cher que chez les importateurs privés ; alors que l’objectif est d’aider les familles et non pas les grosses entreprises. L’Etat a aussi ordonné de maintenir les prix de la farine et du pain.

Mission quasi impossible alors que les cours des céréales ne cessent de s’envoler.