publicité

Batman v Superman: on a eu chaud

Les cinéphiles, amateurs de super héros en ont pris pour leur grade vendredi dernier en vivant une expérience extraordinaire: regarder un film de 2h30 sans climatisation au cinéma Alpa Joe.

© Andry Rakotondravola
© Andry Rakotondravola
  • Par Andry Rakotondravola
  • Publié le , mis à jour le
La salle de cinéma est pleine à craquer ce vendredi, veille de weekend pour l'affiche "Batman v Superman,  l'aube de la justice".
© Andry Rakotondravola
© Andry Rakotondravola
Le public est essentiellement  jeune et plutôt bien discipliné. Ceux qui arrivent au dernier moment n'ont pas de choix de sièges et doivent faire avec. 
20h30, les lumières de la salle de cinéma Alpa Joe s'éteignent et le film commence, la légende sur le non respect de la ponctualité à Mayotte est balayée d'un revers.
Et malgré une sonorisation moyenne, le public se laisse entrainer dans l'aventure et l'univers des comics. L'intrigue s'installe et le public semble toujours captivé par l'histoire, les cascades et les effets spéciaux.
© Andry Rakotondravola
© Andry Rakotondravola


21h30, il y a comme un malaise dans la salle. L'odeur de la sueur des acteurs semblent parvenir jusqu'au public, comme les acteurs dans le film, il transpire,  il a chaud... quelques fous rires éclatent des 4 coins de la salle, puis, retentissent des alertes... "On a chaud!", " la clim!", "remboursez!"  . La salle de cinéma devient un sauna. 

© Andry Rakotondravola
© Andry Rakotondravola


21h45, les images portées à l'écran deviennent floues, voilées par la buée qui s'est formée sur l'objectif du projecteur.  Un brouhaha envahit la salle lorsque le film s'arrête en pleine action et que les lumières s'allument. 

© Andry Rakotondravola
© Andry Rakotondravola

L'opérateur sort son spray pour nettoyer les lentilles du projecteur. Après une minute de pause, la séance reprend mais toujours sans la climatisation.

© Andry Rakotondravola
© Andry Rakotondravola


Un quart d'heure plus tard... deuxième pause, re-nettoyage d'objectif, visiblement le premier n'a pas été efficace. le public discipliné attendra sagement la reprise de la séance toujours sans climatisation, l'entrée en scène de wonder woman dans l'intrigue est même accompagnée de quelques vivas et d'applaudissements.

© Andry Rakotondravola
© Andry Rakotondravola

23h00 le film connait son épilogue. La scène finale présage une renaissance.... mais le public ne s'attarde pas. comme un seul homme, il quitte la salle, sans commentaires. 

© Andry Rakotondravola
© Andry Rakotondravola

 

© Andry Rakotondravola
© Andry Rakotondravola


Déçu du film ou de la salle?  on ne saura pas. La climatisation a fonctionné une demi heure avant la fin du film. 

© Andry Rakotondravola
© Andry Rakotondravola

 

Sur le même thème

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play