Un titre historique pour les Jumeaux

football bouéni
Les jumeaux
Les congratulations après le 2e but des jumeaux. ©Faïd Souhaïli
56 ans après sa création, les Jumeaux de Mzouazia remportent le championnat de Mayotte de football pour la première fois. Un trophée qui va marquer l’histoire du club et du football mahorais

Campeon, campeon ! C’est en espagnol que les Jumeaux de Mzouazia savourent le titre de champion de Mayotte. C’est sans deux pièces offensives majeures, Cheik (parti étudier à Maurice) et surtout Antoissi (suspendu) qu’ils ont entamé la rencontre contre l’UCS Sada. Mais dès la 20e minute, le capitaine emblématique Ben Djadid Kamal Dina, dans la surface de réparation trompe David Hanafi d’un extérieur du pied droit.

Ce but fait mal aux Sadois qui luttent pour le maintien en R1. Et juste avant la mi-temps, c’est Rose qui aggrave la marque d’une superbe reprise de volée du droit. A la mi-temps, Mzouazia est devant (0-2).

Mais après la pause, les Verts se révoltent. Et leurs efforts sont récompensés avec un but du remuant Matipi (1-2). Les Sadois reprennent espoir. Mais Rose, encore lui réplique 3 minutes plus tard en reprenant de volée un centre de Messi (1-3). Jumeaux déploie son jeu alléchant. Mais l’UCS Sada ne lâche pas. Et Solo grâce une chevauchée de 40 m se présente devant Makarara et place le ballon au ras du sol au fond des filets des Violets (68e, 2-3). Les Sadois vont pousser mais Mzouazia va maîtriser cette fin de match et l’emporter.


Au coup de sifflet final, les joueurs de Mzouazia laissent exploser leur joie et vont saluer leurs supporters venus en nombre et danser avec eux.
Pour Ahmed Magnélé Messi, ce titre dans ce club de cœur est une véritable fierté.

Du côté de l’UCS Sada, c’est la douche froide. Les Verts avec cette défaite et les victoires de Kawéni et Combani, sont relégués en R2. Mais pour les dirigeants, les Verts paient une première partie de saison catastrophique.

FCM
Le FCM a fini la saison sans trophée, ce qui est plutôt rare pour ce club. ©Moutu

Et de son côté, le FCM avait un mince espoir de devenir champions en battant Antéou de Poroani. Le job a été fait, victoire 2 à 0. Mais il fallait aussi un faux pas des Jumeaux. Des Jumeaux qui n’ont pas trébuché.
2021 restera dans les mémoires à Mzouazia. Et les joueurs sont prêts à remettre ça l’an prochain !