publicité

"La Brigade anti Bac" a terrorisé les habitants de Passamainty

Passamainty a été hier soir le théâtre d’un très grave fait divers ... La police a été informée d’une descente de plusieurs jeunes de Doujani à Passamainty.

  • Fahar Ousseni
  • Publié le , mis à jour le

Plusieurs personnes ont été blessées dont deux grièvement.


L’une des victimes va sans doute perdre son pied droit et l’autre a eu sa main tranchée. Les forces de l’ordre n’ont interpellé personne à 23h50. Selon des témoins, la "BAB" (brigade anti bac), ce gang qui défie la brigade anti criminalité aurait usé d’armes létales selon des témoins. Le leader de ce gang est un multirécidiviste qui après plusieurs mois en fuite, avait été interpellé par la police mais relâché quelques jours plus tard par la justice. Ce qui avait scandalisé les syndicats de police.
Tout a commencé par un SMS qui a circulé au sein d'une bande de jeunes de Doujani qui se nomme "BAB". Un Message qui les appelait à descendre en masse à Passamainty pour en découdre avec leurs rivaux.
Quelques minutes plus tard, une vingtaine de jeunes semait la terreur dans les rues de Gnambo bole.
Pour rappel, Cela fait plusieurs jours que les jeunes font des descentes à Passamainty.

Le bilan d'hier soir est très lourd, 2 blessées graves :
  • Un jeune de 17 ans a eu l'épaule, l'avant bras et le pied coupé à la machette.
  • La deuxième victime âgée de 22 ans a eu le Corps lacéré.
Les pompiers ont pris en charge les blessés à 21h30. Une prise en charge très difficile dû au climat hostile.
Ce matin, les représailles ont débuté à 6h22 un garçon de 16 ans, à été tabassé dans un bus à coup de batte de baseball. Les riverains se sentent abandonnés.
 

Sur le même thème

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play