Cap Business Ocean-indien pour un observatoire de la connectivité maritime

économie
port de Logoni
©Mayotte la 1ere
Cap Business Océan Indien est une association réunissant l’ensemble des acteurs du secteur privé des six îles du sud-ouest de l’Océan-indien.

Le secrétaire de cette association Eric Magamootoo plaide le renforcement du dialogue entre le secteur public et le secteur privé par la création d’un observatoire régional de la connectivité, du fret et de la logistique maritime. 

La crise économique engendrée par la crise de la covid 19 a mis en exergue la dépendance et la vulnérabilité de nos îles face aux circuits d’approvisionnement longs en provenance d’Asie ou d’Europe 

c’est le constat de Cap Business Océan Indien

Ces longs circuits d’approvisionnement ont un coût notamment sur le fret, mais nos îles doivent aussi faire face à l’indisponibilité des conteneurs et la réduction du nombre de dessertes maritimes. Forcément, cela engendre des difficultés d’approvisionnement. Conséquence, ce sont les portemonnaies des consommateurs qui en sont impactées.

Solution proposée par cap business océan indien, la création d’un observatoire maritime des frets et de la logistique

Pour Cap Business Océan Indien la réussite de cet observatoire dépendra de l’implication des grandes compagnies maritimes, telles que MSC, CMA CGM et Maersk, qui contrôlent plus de 90 % du transport maritime régional. Il faudra aussi un dialogue entre les secteurs privé et public. Que le secteur public accompagne le secteur privé pour l’amélioration des infrastructures et de la performance des ports. Enfin, il faudrait qu’il y ait plus d’échange économique dans la zone Océan-indien. Des échanges qui favoriseront la baisse  des coûts du fret.