publicité

Des centaines de manifestants marchent pour défendre l'intégrité et le statut du département de Mayotte

Plusieurs centaines de personnes venues des 4 coins de Mayotte ont manifesté jeudi 10 Mai 2018 pour la défense de l' intégrité et du statut départemental de leur territoire au sein de la république française.

  • Par Emmanuel Tusevo
  • Publié le , mis à jour le

Les manifestants ont commencé par se regrouper à la place de la république devant le Comité départemental du tourisme avant d'effectuer une marche de près de deux à travers les principales artères de Mamoudzou, chef-lieu du département.

Ils ont effectué des escales devant la préfecture, le commissariat de police, l'hôpital, munis des pancartes et des banderoles sur lesquelles on pouvait lire des slogans tels que :

-"Nous avons choisi d'être français pour être libres"(Comité de défense des intérêts de Mayotte,CODIM),

-"Je suis Mayotte 1841 - 2018, Non : Ma liberté ne se monnaie pas"(Citoyens vigilants et révoltés de Mayotte CIVIREVOS, Collectif de défense des droits des citoyens),

-"La dignité des Mahorais ne se monnaiera pas"

-"Emmanuel MACRON, la guerre civile est en marche à Mayotte"

-"Karivendzé, Non, non, non à la Communauté de l'archipel des Comores"

Les Mahorais se disent inquiets et farouchement opposés au projet que les gouvernements français et comoriens concocteraient en catimini pour constituer une communauté de l' archipel des Comores qui inclurait Mayotte française  et les 3 autres îles comoriennes indépendantes (La Grande Comores, Anjouan et Mohéli.)

Les manifestants ont défilé avec un cercueil illustrant, pour eux, la mort et l' enterrement de ce qu'ils considèrent comme un sinistre projet qu'ils rejettent.

A l'issue de la marche, plusieurs orateurs se sont succédé à la tribune dressée à la place de la république pour rappeler le long combat du maintien de  l'ancrage de Mayotte dans La France.

Daniel Zaïdani, actuel conseiller départemental de Pamandzi, ancien président du conseil général de Mayotte, notamment au moment de la départementalisation, un des responsables du Mouvement pour la départementalisation de Mayotte devenu Mouvement pour le développement de Mayotte,MDM, a tenu à souligner qu'il est capital de rétablir les vérités historiques.

"Mayotte est une histoire beaucoup plus longue et beaucoup plus grande que Mayotte Comorienne. Aujourd'hui, nous sommes victimes des lobbies qui contredisent ce qui s'est déroulé sur cette île", a-t-il martelé.

Daniel Zaïdani a rappelé qu'il n'y a jamais eu, avant que Mayotte soit française, d'entité regroupant les 4 îles de l'archipel des Comores(Mayotte,Grande Comores, Anjouan et Mohéli).

"Les 4 îles appelées les îles des sultans batailleurs avaient chacune, à sa tête, un sultan batailleur et chaque île avait son autonomie et son indépendance. Néanmoins, la proximité géographique avait conduit les sultans à échanger par des commerces et des mariages mais il n' y avait jamais eu d'entité de l' archipel des Comores", a encore expliqué Daniel Zaïdani.
                            DANIEL ZAIDANI ( A GAUCHE )

Appel à Emmanuel Macron, protecteur de l' intégrité des frontières de la France.

Daniel Zaïdani estime qu'il est important que le président de la république, Emmanuel MACRON,
dans son rôle de protecteur de l' intégrité des frontières de la France, s'assure que le contrôle des frontières se fait normalement.

"La première des difficultés de la population mahoraise, c'est de constater qu' en l' espace d'une génération, c'est- à- dire il y a 26 ans, le recensement de la population de 1991 indiquait moins de 5% d'immigrés. Mais 25 ans plus tard,en 2017, nous avons observé plus de 52% d'immigrés à Mayotte. Incontestablement, il y a un problème à nos frontières et la seule personne qui peut agir pour rétablir l' ordre, c'est le président MACRON.", a encore souligné Daniel Zaïdani.

TEXTE ET PHOTOS : EMMANUEL TUSEVO - DIASAMVU, GRAND REPORTER.

A LIRE SUR LE MÊME SUJET :

Mayotte: marche pour la défense du statut départemental - Le Point
http://www.lepoint.fr/politique/mayotte-marche-pour-la-defense-du-statut...

Manifestation | Au moins 1 400 Mahorais dans la rue...Les tensions à Sada évoquées
https://www.mayottehebdo.com/actualite/societe/manifestation-au-moins-1-...

Sur le même thème

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play