publicité

Des centaines de plaintes en attente à Mayotte

La cause serait le sous-effectif essencielement. Une information parue dans la presse quelques jours seulement après le refus de Bruno Le Roux, ministre de l'intérieur de rencontrer les syndicats de police lors de son passage à Mayotte.

  • Par Chamsudine Ali
  • Publié le
Lenteur traitement plaintes insécurit303251

 

1 489 302 052

Sur le même thème

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play