publicité

la convention sur l'eau n'est pas tombée du ciel

Le protocole Plan d’urgence EAU Mayotte, signé hier par la Ministres des outre-mer, le président du SIEAM de Mayotte et les responsables de l’AFD et de la CDC et du du député Ibrahim ABOUBACAR et le résultat d'un long processus.

  • Par Chamsudine Ali
  • Publié le
Et donc cette signature du Protocole Plan d’urgence EAU Mayotte est l'heureuse conclusion d'un travail parlementaire qui a aussi provoqué la mobilisation du gouvernement avec l'arrivée dans les jours qui viennent du ministre de l'intérieur lui même. 
En effet la convention sur l'eau n'est pas tombée du ciel. Le travail des élus a payé.
Une telle débauche d'énergie pour un résultat aussi spectaculaire mérite bien sûr d'être saluée. Mais l’on peut aussi croire que si les nombreux dossiers qui concernent Mayotte : l'éducation, la santé, le foncier, l'insécurité...avaient pu bénéficier d'une telle mobilisation et d'un tel traitement, les choses auraient pu évoluer autrement.
Alors que ce qui appartient à César lui soit rendu, surtout en cette période de campagne où chaque point compte.
Le député Ibrahim ABOUBACAR et le sénateur Thany MOHAMED SOILIHI ont intervenu chacun dans son assemblée pour sensibiliser la représentation nationale à la problématique de l'Eau à Mayotte. Retour sur ces deux interventions.

 

sénateur Thany MOHAMED
//la1ere.francetvinfo.fr/mayotte/penurie-eau-senateur-thani-mohamed-interpelle-gouvernement-439289.html

Sur le même thème

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play