publicité

Corsair abandonne le Paris-Mayotte

Décidément les mauvaises nouvelles s’accumulent pour les voyageurs mahorais. Après l’arrêt momentané des vols directs d’Air austral, voici maintenant que Corsair annonce l’interruption de la liaison entre Paris et Dzaoudzi. Le dernier vol aura lieu le 10 septembre. 

  • Par Bruno Minas
  • Publié le , mis à jour le
Jusqu’à présent Corsair assurait, deux fois par semaine, une boucle Paris – Dzaoudzi – Antananarivo avec un Airbus A-330. Or, le développement des activités de la compagnie en Afrique de l’Ouest la conduisent à renforcer sa flotte vers ces régions. La destination Mayotte est donc sacrifiée, comme l'affirment nos confrères du journal "Les Nouvelles de Mayotte" ce jeudi. La direction de Corsair annonce que la liaison directe ne reprendra qu'en juin 2019.

Corsair continuera à assurer la ligne Paris-Réunion avec un Boeing 747, bien trop grand pour atterrir sur la piste de Pamandzi. Seul lot de consolation, Corsair reprendra ses vols Mayotte-Réunion à compter du 28 janvier, en basse saison, contraignant provisoirement Air-Austral à modérer son appétit de tarifs astronomiques dépassant parfois les 600 euros sur ce tronçon de deux heures. Sur la liaison avec Paris, c’est encore une fois un concurrent qui disparaît, laissant le champ libre à Air-Austral et – dans une moindre mesure- Kenya-Airways.

Une nouvelle fois, Mayotte est victime de sa trop courte piste (1 940 m), qui ne permet pas aux gros porteurs d’assurer des vols plus économiques.
 

Sur le même thème

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play