publicité

Samedi 29 juin, près de 900 personnes ont participé à la course de pneus. Un retour en image sur cette tradition mahoraise qui peut s'avérer être épuisante.

 

Le pneu, star de la course

Sans pneu, pas de course. De toutes tailles, ils sont arrosés de liquide vaisselle pour glisser sur les 1.8km du parcours.

Les organisateurs remplissent les pneus de savon liquide pour leur permettre de mieux glisser. © Yoram Melloul

Un pneu se ballade au milieu des enfants qui attendent, patiemment, de pouvoir se diriger vers la ligne d'arrivée. © Yoram Melloul

Les pneus sont de toute taille. Comme ici un pneu de camion que le coureur a bien du mal à contrôler. © Yoram Melloul

Le top départ

Les garçons se sont élancés en premier. Au signal, tous ont couru comme des dératés vers une longue course qui s'annonce épuisante.

Les garçons, tous entre 10 et 12 ans, sont concentrés sur la ligne de départ. © Yoram Melloul

Le départ est donné. Les garçons se pressent sous le regard des nombreux spectateurs venus les encourager. © Yoram Melloul

 

Chacun sa technique. Comme ce garçon, si heureux de courir qu'il décide de s'élancer en portant son pneu. © Yoram Melloul

Cette année les organisateurs avaient donné un mot d'ordre : "Courrez colorés"

Beaucoup de participants se sont imprégnés du thème de la compétition : maquillages, déguisements multicolores et pneus customisés ont égayé la course.

Une équipe de coureurs adultes dont les visages et les pneus sont peints. © Yoram Melloul

Certains ont joué le jeu jusqu'au bout. Ici une licorne qui a sautillé tout le long de la course, sous les yeux amusés des spectateurs. © Yoram Melloul

 

Ici, une jeune femme qui marche tranquillement vers la ligne d'arrivée. Souvent elle est arrêtée par les spectateurs qui veulent la prendre en photo. © Yoram

Cowboy in Mayotte a défilé déguisé, et armé, tout le long du parcours. © Yoram Melloul

L'effort, parfois jusqu'à l'épuisement.

Les participants courent sous un soleil de plomb. Même en s'arrosant d'eau régulièrement, certains n'ont pas supporté la chaleur. Le responsable de la croix rouge a comptabilisé 47 malaises, dont 37 enfants.
 

Une jeune fille qui met ses dernières force dans la course à quelques centaines de mètres de la ligne d'arrivée. © Yoram Melloul

Un garçon approche de la ligne d'arrivée. © Yoram Melloul

Ici une jeune fille s'est écroulée. La croix rouge viendra la secourir quelques temps plus tard. © Yoram Melloul

Fin de la course et joies du repos

Au terme de la course de pneus 2019, la joie d'avoir relevé ce défi se lit sur les visages.

Une équipe d'adultes s'approche de la ligne d'arrivée. Bientôt ils seront accueillis par les hourras des spectateurs. © Yoram Melloul

Les pneus sont rangés dans une benne. Ils seront recyclés plus tard par une société spécialis"e. © Yoram Melloul

Les coureurs profitent d'un repos bien mérité. © Yoram Melloul

Ici on pose en équipe sur les photos, en attendant les résultats. © Yoram Melloul