publicité

D'Achery a-t-il succombé à ses blessures ? Et si c'est le cas, que va-t-il se passer ?

La mort de Frédérique D'Achery vient s'ajouter, peut-être à celle de cet homme poignardé à Kawéni; le décompte macabre va continuer jusqu'à quand?

  • Par Chamsudine Ali
  • Publié le , mis à jour le
Un médecin légiste est attendu pour procéder à l’autopsie de Frédérique Dachery, ancien maire (1983-1995) et conseiller général (1997-2004) de Koungou. Les circonstances tragiques de cette disparition sont connues de tous : à la suite d’une agression crapuleuse à coups de marteau, l’octogénaire a passé 48 heures au centre Hospitalier de Mayotte.
La tâche du légiste sera de dire si cette mort est consécutive à l’agression ou pas. Et les conclusions de l’autopsie sont très attendues par une grande partie de la population et la classe politique de Mayotte. Car, l’ancien élu local de Koungou est en train de devenir un martyre de la lutte contre la violence. Frédérique Dachery est tombé sous les coups d’une bande de voyous crapuleux, comme il en existe de plus en plus sur l’île.
Il y a deux semaines seulement, des milliers d’habitants étaient descendus dans les rues de Mamoudzou contre les violences. Il n’y a pas plus longtemps, des élus de Mayotte ont été reçus par le premier ministre, Manuel VALLS et l’insécurité a été un des dossiers traités. Une soixantaine de gendarmes mobiles est attendue en renfort.
La mort de Frédérique Dachery mercredi dernier, si jamais elle a quelque chose à avoir avec son agression quelques jours auparavant constituera une étape indélébile dans l’escalade de la violence.
C’est pour cela que les conclusions du médecin légiste sont très attendues et craintes. Car. Il y a bien sûr eu cet homme poignardé à Kawéni, qui a été à l’origine de la journée "Mayotte île morte", mais là, c’est une icône qui a été touchée.
Un des  pères de la lutte pour Mayotte française, compagnon des Younoussa Bamana, Marcel Henry, Abdallah Houmadi, Inoussa Binali, Adrien Giraud et mesdames Boéni Mtiti, Zaina Mdéré, Coco Moida et les autres. Il a été maire et conseiller général de Koungou.
A sa manière, Frédérique Dachery a œuvré aussi pour plus de démocratie à Mayotte en rejoignant les rangs du RPR alors que son parti d’origine, le MPM, était encore prépondérant.
Même retiré de la scène politique, il a continué à conseiller des jeunes qui ne manquaient pas d’aller solliciter son appui.
Un baobab a été arraché  à la vie, et un silence s’est abattu sur Mayotte qui est devenue une jungle. 

1 462 452 394

Sur le même thème

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play