Daniel Zaidani : « Il faut submerger le ministère de l’intérieur de ce qui se passe à Mayotte »

zakweli
Daniel Zaidani, conseiller départemental et ancien président du Conseil Général, était l’invité de Zakweli ce vendredi.
Daniel Zaidani, conseiller départemental et ancien président du Conseil Général, était l’invité de Zakweli ce vendredi.

« Fermer les écoles est un sacrifice » dit Daniel Zaidani, « car l’enseignement est très important pour nous, c’est notre ascenseur social, mais nous faisons ce sacrifice pour attirer l’attention du ministre de l’intérieur venu il y a moins d’un mois. Il a annoncé des mesures. Nous voyons qu’elles ne sont pas à la hauteur ».

« On ne va pas immobiliser les écoles indéfiniment » affirme l’élu, selon lui « dès lundi le Conseil Départemental reprendra son fonctionnement normal. Mais il fallait lancer ce cri d’alarme ».

Daniel Zaidani avoue son inquiétude : « le désespoir va envahir les esprits. Qui aujourd’hui n’a pas un objet pour se défendre ? De plus en plus de personnes cherchent à s’armer ». « Nous avons perdu le combat contre l’immigration clandestine, maintenant c’est le combat contre l’insécurité ».

« Il faut submerger le ministère de l’intérieur de ce qui se passe à Mayotte », il indique que Marine le Pen a rédigé un courrier à Gérald Darmanin.