De nouvelles mesures mises en place pour lutter contre la propagation du virus

coronavirus
marché de mamoudzou
Pendant longtemps, les femmes entrepreneures de Mayotte se sont lancées dans le commerce alimentaire. Désormais, elles se lancent dans tous les secteurs. ©Comité du Tourisme

Suite à la parution du dernier décret ministériel du 30 janvier et afin de ralentir la propagation du COVID-19 et de ses variants, de nouvelles mesures doivent être prises.

En effet, les derniers chiffres indiquent une augmentation du taux de positivité de 14,7 % à 15,7 %, et du taux d’incidence qui passe de 287,7 à 339,6 pour 100 000 habitants. Aussi, après des échanges avec le Grand Cadi qui partage l’analyse des risques et la nécessité impérieuse de prendre des mesures supplémentaires pour limiter les interactions sociales, le préfet de Mayotte a décidé la mise en œuvre des restrictions suivantes :

  • Les établissements de culte ne sont pas autorisés à recevoir du public,
  • Les marchés sont fermés, sauf décision du Préfet si les conditions de leur organisation ainsi que les contrôles mis en place permettent de garantir le respect des règles de distanciation et la prévention de regroupements de plus de six personnes.
  • Les demandes de dérogation seront à adresser via la Direction de l’Alimentation, de l’Agriculture et de la Forêt (DAAF).

Ces mesures sont applicables dès aujourd’hui, sur l’ensemble du territoire, et ce pour une durée de 15 jours, soit jusqu’au lundi 15 février 2021.