L'ancienne usine sucrière d’Hajangoua retenue dans la Mission Patrimoine 2022

patrimoine dembéni
Usine sucrière d’Hajangoua
Usine sucrière d’Hajangoua ©MARC ALLARIA
Parmi les 18 sites emblématiques des régions de métropole et d'Outre-mer, Mayotte bénéficiera elle aussi d'une dotation du loto du patrimoine de FDJ pour l'ancienne usine sucrière dans la commune de Dembeni.

Apres la mosquée de Tsingoni en 2019, cette année, la mission patrimoine met le cap dans la commune de Dembeni, à l'ancienne usine sucrière d'Hajangoua. 

Ce domaine sucrier de 702 hectares, créé en 1870 à Hajangoua, est l’un des plus anciens de Mayotte. A l’époque, le site possédait 95 hectares cultivés en canne à sucre. L’ancienne usine présentait un ensemble imposant, encore visible, de trois chaudières, un moteur à vapeur, une batterie de Gimart, des hydroextracteurs, trois cheminées et les vestiges d’une installation plus ancienne. 

La maison de maître, visible et en ruine, témoigne de la grandeur de l’exploitation industrielle de l’époque. L’abandon des lieux par les propriétaires après le cyclone de 1898 mit fin à son exploitation et la propriété fut mise en vente en 1902, ce qui impacta fortement l’économie locale et les producteurs.

Le site arborait en 1952 une cocoteraie et une bambouseraie. Cette dernière subsiste aujourd’hui, tandis que la cocoteraie fut remplacée par une plantation de bananes.

Nature des travaux à réaliser

  • Débroussaillage, décapage et remblais
  • Mise en sécurité des secteurs dangereux à risque de chute
  • Taille de sécurisation et préservation des vestiges
  • Etaiement et confortement des ouvrages de l’ancienne usine
  • Déplacement des pièces de l’usine
  • Des travaux d’aménagement et d’accessibilité du site seront également réalisés

Vestige de l'usine sucrière d’Hajangoua
Vestige de l'usine sucrière d’Hajangoua ©MARC ALLARIA

A noter : la plateforme www.missionbern.frest ouverte toute l’année. Chacun, qu’il soit propriétaire ou non, peut y signaler un site en péril.

La Mission Patrimoine pour la sauvegarde du patrimoine en péril portée par Stéphane Bern, déployée par la Fondation du patrimoine et soutenue par le ministère de la Culture et FDJ, est heureuse de dévoiler les 18 sites emblématiques des régions de métropole et d’outre-mer. Ils bénéficieront du soutien financier de l’édition 2022 du Loto du Patrimoine de FDJ. Le montant de la dotation de chaque site sera annoncé lors des prochaines Journées européennes du patrimoine.

En septembre 2017, le président de la République a confié à Stéphane Bern une mission d’identification du patrimoine en péril et de recherche de nouvelles sources de financement pour le restaurer. De cette initiative est né le « Loto du Patrimoine », dont le produit a été attribué à la Fondation du patrimoine.

4 800 sites en péril ont ainsi été signalés sur la plateforme participative www.missionbern.fr et des millions de joueurs participent chaque année, en jouant aux jeux de grattage et de tirage « Mission Patrimoine » de FDJ, à la sauvegarde du patrimoine.