Devant la montée de la violence chez les jeunes, la Petite-Terre opte pour le couvre feu

violence
S2O
©Saïd Omar Oili, président de l'Interco Petite-Terre
 Les communes de la Petite-Terre interdisent les sorties nocturnes pour les mineurs non accompagnés à partir de 20 heures. Une mesure prise pour essayer d’enrayer la violence qui a pris une tournure  inquiétante chez les jeunes à Pamandzi et à Labattoir.
©mayotte

 

Les Outre-mer en continu
Accéder au live