Djaroudi Ali : « Le SMIC à 1500 euros et la retraite à 60 ans, tout de suite »

élections
Djaroudi Ali
Djaroudi Ali, candidat de « NUPES » (Nouvelle Unité Populaire Ecologique et Sociale) dans la 2ème circonscription ©Mayotte la 1ere
Djaroudi Ali, candidat de « NUPES » (Nouvelle Unité Populaire Ecologique et Sociale) dans la 2ème circonscription, était l’invité de Zakweli ce mardi

 « Mon mandat sera placé sous le signe de l’égalité, la justice, et les grands travaux structurants pour Mayotte » affirme Djaroudi Ali, « il y a beaucoup de droits dont les Mahorais ne bénéficient pas. Nous appliquerons un alignement des droits sociaux tout de suite, et pas un plan de convergence ».

Le candidat annonce « le SMIC à 1500 euros et la retraite à 60 ans, tout de suite ». Selon lui, « la plus petite retraite sera de 1063 euros mensuels, et la même somme pour les étudiants et les apprentis, sans condition de ressources ».

Interrogé sur le risque d’un « appel d’air » favorisant l’immigration clandestine, il rétorque : « nous aurons les moyens de contrôler les frontières, elles seront gardées». S’agissant des grands travaux, il affirme que « l’Etat doit financer la piste longue, et non pas le département, c’est la responsabilité de l’Etat ».

Il veut aussi accélérer la régulation foncière en réduisant les droits notariés. Nous avons maintenant un candidat (Jean-Luc Mélenchon), un parti au plus haut dans les sondages. « Si nous avons la majorité, c’est lui qui gouvernera, et pas le président Macron ».

Djaroudi Ali, candidat de « NUPES » (Nouvelle Unité Populaire Ecologique et Sociale) dans la 2ème circonscription, était l’invité de Zakweli ce mardi