publicité

Djibril Cissé, star du football français : « Je suis venu pour voir si l’on peut aider le football mahorais et découvrir le futur Lionel Messi de Mayotte »

Lundi 8 janvier 2018, 13 heures 30, je vais boire un café dans un restaurant de la place mariage à Mamoudzou. Devinez qui  je vois à la table voisine de la mienne : Djibril Cissé en plein déjeuner avec 5 ou 6 autres personnes.

L'ancien joueur international français et ex-buteur de l'Olympique de Marseille,Djibril Cissé © PHOTO : EMMANUEL TUSEVO :
© PHOTO : EMMANUEL TUSEVO : L'ancien joueur international français et ex-buteur de l'Olympique de Marseille,Djibril Cissé
  • Par Emmanuel Tusevo
  • Publié le
Je savais qu’il était arrivé à Mayotte depuis la veille, dimanche, mais me retrouver en face de lui, sans protocole, sans chichi comme disent certains, m’a impressionné. Sans rendez-vous, d’un abord simple et courtois, il a pris un quart d’heure de son agenda pour me laisser l’interviewer et le photographier pour le site d’informations « Mayotte 1ère.fr Actualités » Bravo l’artiste.

Question - Emmanuel Tusevo : Quel sens donnez-vous à votre visite ici à Mayotte et pourquoi Mayotte?

Réponse – Djibril Cissé :
En collaboration avec mon ami, le styliste mahorais, Azdine Chamsidine, qui est là, c’était important que je vienne pour voir si l’on pouvait aider Mayotte au niveau du football et au niveau extra football et pour voir aussi les enfants et voir s’il y avait le futur Lionel Messi de Mayotte. Voilà le sens de ma venue et puis il y a aussi d’autres événements qui sont liés à ça. C’est plus au départ pour faire changer les choses ici à Mayotte.  
© PHOTO Images correspondant à libre de droits Djibril Cissé
© PHOTO Images correspondant à libre de droits Djibril Cissé

Emmanuel Tusevo : On parle souvent du football éducatif. Mais qu’est-ce que vous pensez des potentialités du sport, du football comme vecteur d’éléments constructifs pour et dans la société ?

Djibril Cissé
: Le football est encore un des sports où on est tous égaux. On n’a pas besoin d’avoir les dernières marques des chaussures à la mode ou les derniers équipements pour être égal à ses coéquipiers. C’est le pur talent, la pure détermination, la pure envie d’aller le plus loin possible qui font la différence. C’est pourquoi le football sera toujours un outil de réussite dans la vie, que ce soit pour les petits mahorais que pour les petits africains. Avec moins de moyens qu’en Europe notamment, c’est un moyen d’y arriver aussi.

Emmanuel Tusevo: Qu’est ce qui d’autre vous semble important en exergue en guise de conclusion? 

Djibril Cissé
: Avec mon ami  Azdine Chamsidine qui est à l’origine de la démarche, qui est un jeune de Mayotte qui a sa marque de vêtements, qui vit sur Paris mais n’oublie pas ses racines, n’oublie pas d’où il vient et qui essaye de faire bouger Mayotte, de faire évoluer les choses. Nous devrions lui rendre hommage et lui tirer un coup de chapeau.
C’est un petit jeune qui sait d’où il vient, il n’oublie pas ses racines et ce que son île Mayotte lui a donné.  
INTERVIEW : EMMANUEL TUSEVO DIASAMVU

VIDEO - YOUTUBE : Chamsidine Azdine, le styliste mahorais qui défend le made in France !

https://www.youtube.com/watch?v=JxrMJlgzmic


© PHOTO - YOUTUBE : A GAUCHE , Chamsidine Azdine, le styliste mahorais qui défend le made in France !
© PHOTO - YOUTUBE : A GAUCHE , Chamsidine Azdine, le styliste mahorais qui défend le made in France !
                            

Sur le même thème

L'actualité 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play