Dominique Voynet : « On ne sait pas encore si ce vaccin va nous protéger contre le variant sud-africain »

zakweli
Dominique Voynet

La directrice de l’ARS Dominique Voynet était invitée de Zakweli ce lundi. Elle confirme que 4 cas de la variante sud-africaine du Coronavirus ont déjà été détectés à Mayotte.

« Ces quatre cas ont tous voyagé depuis les Comores. L’un d’eux est arrivé de Dubai via Nairobi avant de prendre le bateau d’Anjouan jusqu’à Mayotte. L’un des quatre est arrivé par kwassa. Ils résident tous dans des villages différents, ce qui nous laisse penser que ce variant sud-africain circule déjà depuis un petit moment à Mayotte ».

La directrice de l’ARS émet un doute sur la validité du vaccin Pfizer-Biontech, attendu à Mayotte, face à cette mutation du virus : « On ne sait pas si ce vaccin va nous protéger un peu, beaucoup, ou pas du tout. Cela n’a rien d’étonnant, on a le même problème avec la grippe dont le virus change constamment, nous obligeant à nous vacciner plusieurs fois ».

Dominique Voynet confirme que ce virus est « plus contagieux mais pas plus grave ». Il se transmet plus vite et plus facilement. « Cela doit nous conduire à revenir aux bonnes habitudes de protection. Je vois trop de gens qui ne portent pas de masque. Les fêtes de jeunes, les manzarakas, les voulés doivent cesser sinon on risque de nous voir imposer des mesures radicales comme le couvre-feu en métropole. C’est la responsabilité de chacun ».

Dominique Voynet

 

Les Outre-mer en continu
Accéder au live