publicité

Drame de l’immigration illégale : des corps remis aux proches

C’est la première fois qu'officiellement des ressortissants malgaches perdent la vie dans le naufrage d’une embarcation d’immigrés irréguliers à Mayotte. Des proches ou connaissances se sont manifestés pour récupérer des corps pour les inhumations

© Andry Rakotondravola
© Andry Rakotondravola
  • Par Andry Rakotondravola
  • Publié le , mis à jour le
La Barque est bien partie de Nosy be, dimanche 1er mai avec 17 passagers à bord selon le procureur de la République Joël Garrigue. Lors d’une intervention, le bateau de la douane aurait pris en chasse le Kwassa-kwassa et l’aurait heurté au large de Saziley. Une enquête a été ouverte pour déterminer les circonstances de cet accident.
Arraisonnement de kwassa à Mayotte
Mais l’embarcation ne transportait pas que des malgaches. Il y avait aussi des ressortissants des grands lacs, notamment des burundais, 5 au moins. 2 d’entre eux ont trouvé la mort dans la collusion. Les 3 rescapés ont passé 2 jours au centre de rétention administrative où ils ont pu entamer une procédure de demande d’asile. Les autres rescapés de nationalité malgaches n’ont pas fait de demande d’asile, mais ne seraient pas sous le coup d’une procédure de reconduite aux frontières selon nos informations.
Au lendemain du drame, la communauté malgache de Mayotte était déjà mobilisée pour la prise en charge de l’inhumation. Les 3 corps malgaches ont été reconnus par leurs proches. Ils devaient fournir quelques documents administratifs aux autorités de Mayotte (Gendarmerie).
© Ali Chamsudine
© Ali Chamsudine
Ils sont ceux de personnes originaires de Majunga et d’Ambanja. Une fille de 5 ans dont la mère vit à Kaweni sera enterrée au cimetière chrétien de Mamoudzou ce jeudi. Une femme dont le conjoint habite à Sada sera aussi enterrée dans ce même cimetière mardi, en revanche sa fille âgé d’un an sera inhumée avec les traditions musulmanes, son père étant de confession musulmane.
© Andry Rakotondravola
© Andry Rakotondravola

Mais selon des personnes qui ont pu identifier les corprs, au moins une autre malgache originaire de Majunga se trouverait encore à la morgue. l'autre serait celui d'un ressortissant africain. Le bilan du naufrage survenu dans la nuit de dimanche à lundi est de 5 morts (3 adultes et 2 enfants), 10 rescapés, et 2 disparus, dont le pilote malgache.

Sur le même thème

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play