publicité

Dysfonctionnement grave à la Clinique Sainte Clotilde de La Réunion : des excréments émanant de plusieurs chiens errants dans le bloc opératoire.

Les opérations chirurgicales, prévues au bloc opératoire à la Clinique Sainte Clotilde de La Réunion , lundi 4 décembre et mardi  5 décembre 2017 , ont été annulées subitement lundi matin alors que les patients ainsi que les chirurgiens étaient prêts pour les interventions.

  • Par Emmanuel Tusevo
  • Publié le
Thierry Galarme, président du Medef Mayotte qui a fait part de cette information à la presse indique que : "  La raison est qu'en entrant dans le bloc opératoire , le personnel a découvert des excréments émanant de plusieurs chiens errants , rendant le bloc non   stérile et inapte à servir de lieu d'opérations chirurgicales , cette situation impliquant des risques d'infections. "

 " Les patients ont tous été renvoyés chez eux (en ambulances, taxis ou par leur famille)  ou "stockées sur place", leurs opérations réprogrammées à des délais de 15 à 30 jours ", ajoute Thierry Galarme.

Le patron du Medef Mayotte demande : " - Comment , dans une clinique soumise à des contrôles et protocoles de l' ARS Océan Indien, un incident à t -il pu se produire ? Comment des chiens errants peuvent - ils pénétrer dans un bloc opératoire sans être vus pour y laisser des déjections canines ? et  au- delà,  qui a accès libre à ces blocs d' opérations ? "

" A l'entrée de la clinique, une place est réservée à l'hygiéniste : quel est son rôle ? ", interroge encore Thierry Galarme qui a contacté la direction de l' ARS Océan Indien mais celle-ci a refusé de répondre à ses questions.

Aussi, passé un délai d'une journée, a t-il décidé d'informer la presse.
" Comment expliquer ce silence de la part de l'autorité responsable de la santé des Réunionais ?( et bien sûr des Mahorais évacués sanitaires et tant d'autres habitants originaires de nombreux pays, Ndlr).

" Les patients que nous sommes tous , nos parents et enfants sont- ils en sécurité dans nos hôpitaux et cette clinique privée Sainte Clotilde...autant de questions que soulève cette affaire.", conclut le patron du Medef Mayotte, Thierry Galarme.

EMMANUEL TUSEVO DIASAMVU.

 

ECOUTER    VOIR    S'INFORMER   Partout et à tout moment
Mobile devices
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play