[EDITO] Les habitants de Bandrélé sont-ils stigmatisés ?

coronavirus
européennes 2019 Bandrele
©Abderemane Saïd
Depuis que la commune de Bandrélé a été citée comme étant un des foyers du Covid 19 à Mayotte , la commune fait l’objet d’un regard particulier.
 
Une liste de 3 communes les plus touchées par le Covid 19 a été dévoilée en fin de semaine dernière.
On y trouve les deux de la Petite-Terre, Pamandzi et Dzaoudzi-Labattoir, Mamoudzou et Bandrélé au sud de Mayotte.
bandrele
©Mayotte la 1ere

Les autorités avaient refusé dans un premier temps de donner cette liste.
Depuis, les habitants de Bandrélé disent être stigmatisés. Des chauffeurs de taxis refuseraient de prendre des clients qui se rendraient dans les 7 localités qui composent cette commune où s’arrêter pour en prendre.
Marché de bandrélé

Le plus grave serait l’accueil qui leur serait réservé dans des établissements publiques notamment ceux qui se trouvent dans la commune voisine de Chirongui. Les témoignages sont nombreux même s’il est difficile de les vérifier.
Les mesures de distanciation sociale à leur égards seraient particulièrement drastiques, à la limite de la stigmatisation.

Des comportements qui expliquent, si jamais ils sont avérés pourquoi les autorités sanitaires avait refusé de donner les noms des localités les plus atteintes par la pandémie du Corona virus.
Aussi, après le choc, la population a réduit les déplacements dans les magasins.
Les Outre-mer en continu
Accéder au live