Emmanuel Macron et Marine Le Pen, comme en 2017

élections
Election présidentielle 1er tour, qaulifiés pour le second tour
Le président sortant affrontera Marine Le Pen encore une fois pour prolonger son bail au palais de l'Elysée. ©Mayotte la 1ère
Les résultats ne sont pas encore définitifs. Mais comme en 2017, le 2e tour de l'élection présidentielle se jouera entre Emmanuel Macron, président sortant et Marine Le Pen, la chef de file du Rassemblement national.

Comme un air de déjà vu. Le candidat LREM et président sortant Emmanuel Macron et Marine Le Pen, candidate du Rassemblement national se retrouveront le 24 avril prochain pour le second tour de l'élection présidentielle. Les estimations des sondeurs créditent Emmanuel Macron autour de 28 % et Marine Le Pen 24 %. Jean-Luc Mélenchon n'est pas loin, autour de 20 %.

Score historiquement bas pour les LR et le PS

Les autres candidats sont loin, très loin. Eric Zemmour de Reconquête est à 7 %. Tous les autres sont en dessous de la barre des 5 %, celle qu'il est nécessaire d'atteindre pour se faire rembourser une partie des frais de campagne. Valérie Pécresse, candidate des LR ne s'attendait certainement pas à ne faire que 4,8 % des suffrages. Un peu mieux que l'écologiste Yannick Jadot (4,3%). La déroute est bien réelle pour les socialistes et leur candidate Anne Hidalgo. La maire de Paris ne récolte que 2 % des voix, moins que le communiste Fabien Roussel (2,6 %) et Jean Lassalle (3,2%). Mais mieux que Nicolas Dupont-Aignan (2,2 %), Philippe Poutou (0,8 %) et Nathalie Arthaud (0,7 %).

4 candidats se positionnent pour faire barrage au Rassemblement national

Et pour le second tour, certains candidats se sont positionnés. Jean-Luc Mélenchon a appelé ses électeurs "à ne donner aucune voix à Marine Le Pen". Yannick Jadot, Anne Hidalgo, Valérie Pécresse eux appellent faire barrage contre l'extrême-droite et donc voter pour Emmanuel Macron. Eric Zemmour appelle à voter pour Marine Le Pen.
Il faudra pour les 2 candidats aller chercher dans le réservoir des abstentionnistes. Ils sont 26 % au niveau national à ne pas avoir voté.