Estelle Youssoufa : « Envoyer les assassins en prison, expulser les comoriens irréguliers, raser les bidonvilles »

violence
Estelle Youssoufa

La présidente du Collectif des Citoyens Estelle Youssoufa était invitée de Zakweli ce lundi.

« Il faut arrêter de faire l’autruche ! » s’exclame-t-elle,

le communiqué de la préfecture nous parle de désordre, ce n’est pas du désordre, c’est de l’anarchie et de la criminalité

« On ne veut plus entendre parler de médiation et de prévention. L’urgence est d’envoyer les criminels à Majicavo, d’expulser les comoriens en situation irrégulière et raser les bidonvilles ». « Les appels au calme sont hors sujet » estime la présidente du Collectif des Citoyens. Elle poursuit :

la peur doit changer de camp. Nous sommes face à de la barbarie et les services de d’Etat s’agitent comme des moulins à vent.

« J’ai entendu hier le procureur dire qu’il s’adressait aux citoyens, mais ce ne sont pas des citoyens ! On est en train de voir la loi violée par une bande de comoriens ».

Estelle Youssoufa s’en prend aux élus, aux parlementaires « qui réclament une visite ministérielle ». « Nos parlementaires doivent exiger un changement. La France déserte Mayotte et refuse d’exercer sa souveraineté. Nous avons le droit fondamental de vivre en sécurité et en liberté » conclut-elle.

Estelle Youssoufa dans Zakweli

 

Les Outre-mer en continu
Accéder au live