Estelle Youssoufa : «On ne nous prendra plus pour des pigeons ! »

justice
Estelle Youssoufa
La présidente du Collectif des Citoyens de Mayotte, Estelle Youssoufa, était ce mercredi l’invitée de Zakweli pour parler de la crise de l’eau et de la gestion du SMEAM (Syndicat Intercommunal d'Eau et d'Assainissement de Mayotte).
« Nous avons demandé au SMEAM de nous transmettre ses dossiers, nous demandons des informations sur la gestion, c’est notre droit ». Estelle Youssoufa annonce qu’une plainte pourrait-être déposée pour

tirer au clair cette gestion suspecte, voire délictueuse

La présidente du collectif déplore « le manque d’eau et les factures qui explosent pour les consommateurs, alors que d’autres se battent pour des postes de vice-présidents et des émoluments ».

Nous voulons envoyer un message clair : qu’on ne nous prenne plus pour des pigeons, ce temps est terminé !

Estelle Youssoufa

Selon elle, il est « trop facile d’invoquer le changement climatique ». « Nous n’avons pas un problème de rareté de l’eau mais des infrastructures qui ne sont pas prévues pour une moitié de la population en situation irrégulière ». Pour Estelle Youssoufa « il faut arrêter de fournir des fontaines d’eau aux clandestins dans les bidonvilles ».
Estelle Youssoufa dans Zakweli