publicité

Evasion de 4 détenus de la prison de Majicavo au nord de Mayotte

Quatre détenus se sont évadés dimanche matin de la prison de Majicavo au nord de Mayotte.
Deux d’ entre, grièvement blessés, ont été rattrapés tandis que les deux autres sont toujours en fuite.

PHOTO : EMMANUEL TUSEVO
PHOTO : EMMANUEL TUSEVO
  • Par Emmanuel Tusevo
  • Publié le , mis à jour le
C’est à 10 heures que l’alarme de la prison a retenti et alerté les gardiens. Ces derniers sont parvenus à rattraper deux fugitifs grièvement blessés. Un lampadaire de la prison entouré de fils barbelés était tâché de sang des prisonniers en fuite.
Le SMUR a été dépêché sur place. Les deux évadés blessés ont été transférés au Centre Hospitalier de Mamoudzou (CHM) sous la surveillance des gendarmes. Les deux autres prisonniers en fuite sont activement recherchés.

Sept évasions en un an

Selon les sources proches de l’enquête, ces 4 hommes étaient au départ à la maison d’arrêt puis transférés dans le centre de détention des hommes en attendant leur procès. Ils sont considérés comme dangereux.
Avec l’évasion de ce dimanche, ce sont 7 prisonniers au total qui se sont fait la belle en un an dans cette prison flambant neuve.

Les syndicats dénoncent des malfaçons dans la construction de cette bâtisse.
Les caméras de surveillance ne supporteraient pas la météo. La pluie et l’humidité les rendent défaillantes, le courant électrique ne  serait pas assez répulsif, selon les syndicats et c’est ainsi que des détenus arrivent à passer sans que les surveillants de promenade ne s’en rendent compte.

Manifestation des gardiens
Les gardiens ont annoncé qu’ils organiseront une manifestation mardi matin devant la maison d’arrêt « avant que le pire n’arrive », préviennent-ils.

Emmanuel TUSEVO et Kalathoumi ABDIL-HADI IBRAHIM

 

 
1 498 407 798

C’est à 10 heures que l’alarme de la prison a retenti et alerté les gardiens. Ces derniers sont parvenus à rattraper deux fugitifs grièvement blessés. Un lampadaire de la prison entouré de fils barbelés était tâché de sang des prisonniers en fuite.
Le SMUR a été dépêché sur place. Les deux évadés blessés ont été transférés au Centre Hospitalier de Mamoudzou (CHM) sous la surveillance des gendarmes. Les deux autres prisonniers en fuite sont activement recherchés.
Sept évasions en un an
Selon les sources proches de l’enquête, ces 4 hommes étaient au départ à la maison d’arrêt puis transférés dans le centre de détention des hommes en attendant leur procès. Ils sont considérés comme dangereux.
Avec l’évasion de ce dimanche, ce sont 7 prisonniers au total qui se sont fait la belle en un an dans cette prison flambant neuve.
Les syndicats dénoncent des malfaçons dans la construction de cette bâtisse.
Les caméras de surveillance ne supporteraient pas la météo. La pluie et l’humidité les rendent défaillantes, le courant électrique ne  serait pas assez répulsif, selon les syndicats et c’est ainsi que des détenus arrivent à passer sans que les surveillants de promenade ne s’en rendent compte.
Manifestation des gardiens
Les gardiens ont annoncé qu’ils organiseront une manifestation mardi matin devant la maison d’arrêt «  avant que le pire n’arrive », préviennent-ils.

Sur le même thème

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play