Grosse opération à Chirongui contre le trafic de stupéfiants et contrebande de produits prohibés sur le territoire français

trafic de drogue
opération stupéfiants Chirongui
©gendarmerie de Mayotte
Le mercredi 04 mars au matin, une opération judiciaire a été menée sur le secteur de Chirongui, permettant l’interpellation de plusieurs suspects et d’éléments matériels permettant d’avérer un trafic de stupéfiants et de contrebande de produits prohibés.
Sur une enquête initiale, remontant à l’année dernière et diligentée par la brigade territoriale autonome (BTA) de
M’zouazia, co-saisi avec le GELIC, les enquêteurs ont étoffé le dossier et sont parvenus à localiser les présumés
auteurs. Tôt ce  mercredi matin, ce sont près de 73 militaires provenant de la brigade territoriale autonome (BTA) de M’zaouazia, de l’antenne du groupe d’intervention de la gendarmerie nationale (AGIGN), des pelotons d’intervention des escadrons de Saint-Gaudens et de Dignes les Bains, du peloton de surveillance et d’intervention de la gendarmerie (PSIG), du maitre de chien de la gendarmerie ainsi que celui des douanes, de la brigade nautique de Pamandzi, du groupe d’appui judiciaire (GAJ), et d’autres brigades de la gendarmerie de Mayotte, qui ont sécurisé les lieux pour
permettre aux enquêteurs de la BTA de M’zouazia et du GELIC de procéder aux perquisitions.
trafic de stupéfiants chirongui
©gendarmerie de Mayotte
7 individus ont été interpellés et placés en garde à vue. Des saisies de chimique, de bangué, de résine de cannabis, de l’argent liquide, des multimédias et des produits de beauté de contrebande, interdits sur le territoire français, ont
été opérés par les enquêteurs.
Les Outre-mer en continu
Accéder au live