Grosse pagaille ce dimanche soir à Roissy Charles de Gaulle après la nouvelle annulation du vol entre Paris et Dzaoudzi

transports
Grosse pagaille à l'aéroport ©Mayotte la 1ère
Au lendemain de l'annulation du vol entre Paris et Dzaoudzi, les passagers concernés, excédés, ont décidé de bloquer le vol de 19h30 vers La Réunion alors que leur vol, ce dimanche soir, est une nouvelle fois annulé.

"Les gens sont excédés, c'est la goutte qui a fait déborder le vase." annonce un passager alors que d'autres ont décidé de bloquer le vol de 19h30 à destination de La Réunion. Les forces de l'ordre sont arrivées sur place alors que selon les passagers sur place "aucun agent d'Air Austral n'est présent pour donner les informations. "

Des passagers pour Mayotte au comptoir d'Air Austral ©Mayotte la 1ère

C'est la grosse pagaille au comptoir de la compagnie "on nous balade , ça commence à bien faire, on aimerait bien aller à notre destination. Air Austral s'est vraiment foutu de nous, ils nous ont maltraité, c'est inadmissible notamment les familles et les enfants qui n'ont pas été pris en charge" juge une passagère du vol alors qu'un autre passager constate lui qu'"aucune prise en charge n'a été faite, tout le monde est à l'aéroport, on a tous dormi par terre." 

Pourtant dans la matinée, ce dimanche, par communiqué, la compagnie annonçait que "l’ensemble des passagers du vol a été pris en charge par les équipes d’Air Austral, qui ont fait de leur mieux en fonction des disponibilités d’hébergement sur la plateforme aéroportuaire. Une offre de repas (dîner et petit déjeuner) leur a été servie." suite à l'annulation du vol samedi soir après un problème technique constaté sur l'un des Dreamliners de la compagnie. 

Des passagers ont décidé de recueillir les coordonnées de toutes les personnes concernées par cette double annulation du vol entre Paris et Dzaoudzi pour déposer une plainte collective. 

[Mise à Jour] : Evolution positive pour les passagers du vol UU976, en attente de rentrer à Mayotte, depuis samedi soir. Ils viennent d'apprendre qu'ils embarquent, ce dimanche soir, à bord d'un vol à destination de La Réunion car le pilote n’a pas les certifications pour atterrir à Mayotte. Un vol affrété spécialement. Les passagers se sont vus offrir un repas dans un fast-food alors qu'"aucune aide n'a été prévue pour pouvoir nourrir les enfants en bas âge". "C'est la pire gestion de crise de ma vie, 25 heures pour attendre un personnel d'Air Austral" annonce l'un des passagers. Une fois arrivés à La Réunion, les passagers embarqueront pour un vol vers Mayotte dont l'arrivée est prévue à 14h35.