Hamada Salim : « Il nous faut un port dans le sud »

zakweli
Hamada Salim, candidat indépendant dans la deuxième circonscription
Hamada Salim, candidat indépendant dans la deuxième circonscription, ©Mayotte la 1ere
Hamada Salim, candidat indépendant dans la deuxième circonscription, était invité de Zakweli ce jeudi

 Hamada Salim affirme se placer dans la lignée des pères de Mayotte française : « Je suis capable de défendre les intérêts de la population… Mayotte est un château fort qui a besoin d’être protégé » dit-il.

Le candidat insiste sur les problèmes d’approvisionnement en eau, « il faut une trithérapie : des bassins, des forages, et des usines de dessalement. Le sud n’a pas assez d’eau. Et puis nous n’avons pas de port, il nous faut un port dans le sud ».

Hamada Salim veut aussi « que la France nous aide à enlever Mayotte de la constitution des Comores. Les Comores doivent laisser Mayotte tranquille !  ». Selon lui « les hommes politiques « tournent en rond et promettent du vent ». « Assez de discours, il faut passer à l’action » » conclut-il.

Hamada Salim, candidat indépendant dans la deuxième circonscription, était invité de Zakweli ce jeudi