Houlam Chamssidine : « les arbres produisent de l’eau, il est essentiel de les protéger»

patrimoine
Houlam

Houlam Chamssidine, président du Conseil Scientifique et du patrimoine naturel de Mayotte était l’invité de Zakweli ce lundi.

Il explique que la création de la réserve forestière est le fruit d’un long processus entamé en 2015. Aujourd’hui Mayotte dispose d’une réserve de forêts de 2 800 hectares répartie sur 13 communes.

« C’est essentiel pour les rivières » explique Houlam Chamssidine, « car les arbres produisent de l’eau, il est essentiel de les protéger. Autrefois les rivières de Mayotte étaient alimentées en permanence, ce n’est plus le cas aujourd’hui ».

« Les activités de coupe et d’agriculture seront interdites sur ces périmètres » ; selon lui, « le parc marin et la réserve forestière sont une richesse car elles attireront un tourisme entièrement consacré à la biodiversité ». « La France se veut un leader mondial de l’écologie, Mayotte pourrait être un leader dans l’Océan Indien ».