publicité

EN IMAGES : La fête du trentième anniversaire du Comité Départemental du Tourisme de Mayotte - CDTM

Le Comité Départemental du Tourisme de Mayotte- CDTM- a fêté avec originalité ses 30 ans le samedi 18 novembre 2017. Il a choisi de célébrer cet anniversaire à bord de l' amphidrôme LE KARIHANI ingénieusement décoré et amarré au débarcadère des barges à Mamoudzou. 

© PHOTO : EMMANUEL TUSEVO DIASAMVU : Fatimati Razafinatoandro : Présidente du Comité Départemental du Tourisme
© PHOTO : EMMANUEL TUSEVO DIASAMVU : Fatimati Razafinatoandro : Présidente du Comité Départemental du Tourisme
  • Par Emmanuel Tusevo
  • Publié le , mis à jour le
© PHOTO : EMMANUEL TUSEVO DIASAMVU
© PHOTO : EMMANUEL TUSEVO DIASAMVU
Dès 16 heures, un groupe de charmantes chanteuses et danseuses ont commencé à exécuter  différentes figures chorégraphiques en guise de souhaits de bienvenue aux invités. A 19 heures, ces femmes artistes et gardiennes des musiques et danses traditionnelles de Mayotte ont accompagné avec solennité la montée des personnalités à bord du navire pour le lancement de la fête.

Un moment émouvant de retrouvailles pour les uns et les autres : préfet, président du conseil départemental,parlementaires et autres élus, actuelle et anciens présidents du CDTM , chefs des services, chefs d' entreprises, opérateurs économiques, officiers et sous officiers ainsi que des
"citoyens ordinaires " communément classés sous l' appellation de la société civile...
© PHOTO : Darouèche CHADOULI
© PHOTO : Darouèche CHADOULI
© PHOTO : DAROUECHE CHADOULI
© PHOTO : DAROUECHE CHADOULI
© PHOTO : DAROUECHE CHADOULI
© PHOTO : DAROUECHE CHADOULI
© PHOTO : DAROUECHE CHADOULI
© PHOTO : DAROUECHE CHADOULI
© PHOTO : DAROUECHE CHADOULI
© PHOTO : DAROUECHE CHADOULI



© PHOTO : DAROUECHE CHADOULI
© PHOTO : DAROUECHE CHADOULI
© PHOTO : EMMANUEL TUSEVO
© PHOTO : EMMANUEL TUSEVO
© PHOTO : EMMANUEL TUSEVO
© PHOTO : EMMANUEL TUSEVO
© PHOTO : EMMANUEL TUSEVO
© PHOTO : EMMANUEL TUSEVO
© PHOTO : EMMANUEL TUSEVO
© PHOTO : EMMANUEL TUSEVO
© PHOTO : EMMANUEL TUSEVO
© PHOTO : EMMANUEL TUSEVO
© PHOTO : EMMANUEL TUSEVO
© PHOTO : EMMANUEL TUSEVO
© PHOTO : EMMANUEL TUSEVO
© PHOTO : EMMANUEL TUSEVO
© PHOTO : EMMANUEL TUSEVO
© PHOTO : EMMANUEL TUSEVO
© PHOTO : EMMANUEL TUSEVO
© PHOTO : EMMANUEL TUSEVO
© PHOTO : EMMANUEL TUSEVO
© PHOTO : EMMANUEL TUSEVO
© PHOTO : EMMANUEL TUSEVO
© PHOTO : EMMANUEL TUSEVO
© PHOTO : EMMANUEL TUSEVO
© PHOTO : EMMANUEL TUSEVO
© PHOTO : EMMANUEL TUSEVO
© PHOTO : EMMANUEL TUSEVO
© PHOTO : EMMANUEL TUSEVO
© PHOTO : EMMANUEL TUSEVO
© PHOTO : EMMANUEL TUSEVO
© PHOTO : EMMANUEL TUSEVO
© PHOTO : EMMANUEL TUSEVO
© PHOTO : EMMANUEL TUSEVO
© PHOTO : EMMANUEL TUSEVO
© PHOTO : EMMANUEL TUSEVO
© PHOTO : EMMANUEL TUSEVO
© PHOTO : EMMANUEL TUSEVO
© PHOTO : EMMANUEL TUSEVO
© PHOTO : EMMANUEL TUSEVO
© PHOTO : EMMANUEL TUSEVO
© PHOTO : EMMANUEL TUSEVO
© PHOTO : EMMANUEL TUSEVO
© PHOTO : EMMANUEL TUSEVO
© PHOTO : EMMANUEL TUSEVO
© PHOTO : EMMANUEL TUSEVO
© PHOTO : EMMANUEL TUSEVO
© PHOTO : EMMANUEL TUSEVO
© PHOTO : EMMANUEL TUSEVO
© PHOTO : EMMANUEL TUSEVO
© PHOTO : EMMANUEL TUSEVO
© PHOTO : EMMANUEL TUSEVO
© PHOTO : EMMANUEL TUSEVO
© PHOTO : EMMANUEL TUSEVO
© PHOTO : EMMANUEL TUSEVO
© PHOTO : EMMANUEL TUSEVO

CREDITS PHOTOS :
EMMANUEL TUSEVO, MAYOTTE 1 ère
DAROUECHE CHADOULI, CONSEIL DEPARTEMENTAL

Sur le même thème

  • tourisme

    Bilan mitigé pour le premier Festival du lagon 

    Les visiteurs n’ont pas été nombreux à faire le déplacement pour rencontrer la vingtaine d’exposants. Mais ceux qui ont pu s’y rendre en ont dit du bien et les professionnels nourrissent beaucoup d’espoir pour l’année prochaine.

     

  • tourisme

    Le retour d'AB aviation dans le ciel mahorais

    La compagnie aérienne "AB Aviation" est de retour sur l’aéroport de Pamandzi. Elle propose des itinéraires vers les autres îles et au-delà vers la Tanzanie, en complément de ce que font déjà Inter-îles et Ewa. "AB" a inauguré lundi matin ses nouveaux locaux à Mamoudzou, rue du Commerce.
     

  • tourisme

    Un site écotouristique menacé de fermeture

    Un site touristique qui œuvre dans la protection et la sauvegarde de la culture et tradition mahoraise est menacé de disparition. Face aux difficultés et en l'absence d'aides financières, le responsable de ce site touristique menace de tout détruire et réduire à néant, 3 années de travail.

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play