Immersion en réalité virtuelle

technologies
Immersion en réalité virtuelle
©Géraldine LOUIS

Explorer les fonds sous-marins, visiter le musée du Louvres ou dévaler le grand 8 à toute vitesse tout en restant confortablement installé dans votre canapé. C’est désormais possible grâce à la réalité virtuelle. Un dépaysement bienvenu en ces temps de fermeture des lieux de loisirs.

Je vois plein de coraux, des méduses, il y en a qui sont géantes, il y en a de différentes couleurs. Il y en a qui sont orange, roses…

s’extasie Liyad 12 ans.

Casque de réalité virtuelle vissé sur le nez, bien assis dans son salon, Liyad évolue au cœur d’une migration de méduses. Grace à la réalité virtuelle, le jeune homme est en immersion dans les fonds marins, tout en étant au sec. 

Immersion en réalité virtuelle
Liyad,12 ans ne sait plus où donner de la tête. Avec le casque 3D, il est entouré de belles choses. ©Géraldine LOUIS

“La vue est belle ! C’est fou, il y a un poison juste là,s’écrit-il en tentant de le toucher. C’est beau, hein ? demande t il à sa famille qui s’esclaffe. C’est très réaliste" poursuit-il. Quand Karim lui enlève le casque, c’est le retour à la réalité. “En fait j’étais juste dans mon salon ! s’émerveille Liyad.

Sa cousine Raounaki elle a opté pour un peu plus d’action et de sensations fortes. “Ça risque de bouger un peu “prévient Karim, lorsque la jeune fille prend place sur le canapé. “Il y a plusieurs manège, tu choisis celui que tu veux en appuyant sur la manette. “ Elle embarque donc pour le premier parcours qui lui propose un voyage … pour le moins épineux.

 

“Ça faisait peur, j’avais l’impression d’être dans le manège. C’était réaliste parce que ça bougeait dans tous les sens. Du coup, je me sentais vraiment dans le jeu. “

Raounaki ,13 ans testeuse d'un jeu en réalité virtuelle.

Le jeu vidéo, c’est la passion de Karim Abdérémane. “ Je joue plutôt aux jeux de rôles sur console. J’ai découvert la réalité 3 D en 2018 à Paris “explique-t-il. Aujourd’hui, l’ancien  technicien climatisation se lance dans le divertissement en proposant des séances de réalité virtuelle. “Quand je suis arrivé ici à Mayotte, l’an dernier au mois de mai. Je trouvais qu’il manquait un peu de divertissements dans le jeu vidéo“.

Le quadragénaire s’est donc lancé dans la création de son entreprise récréative. KuléVR ; loin là-bas ou vers l’horizon en swahili, est né afin d’immerger les clients dans d’autres mondes.

Ça permet de s’évader. Non seulement, vous êtes chez vous, mais vous pouvez visiter plusieurs mondes, des univers différents. Jusqu’à présent, je n’ai pas pu exercer à cause du confinement. Je ne voulais pas prendre de risques en allant chez les clients.

Immersion en réalité virtuelle
Avec cette petite mallette portable, Karim ABDEREMANE transporte ses clients en voyage. ©Géraldine LOUIS

Dans cette mallette portable, se trouve l’invitation au voyage. “Avec ma mallette, je peux me déplacer plus facilement chez le client. Pour l’instant, je n’ai pas d’espace dédié. Je me déplace chez le client. On se coordonne sur une date et une heure“.

Immersion en réalité virtuelle
En branchant la Box sur la télévision, toute la famille partage l'expérience. Mais seule la personne qui met le casque peut voir les images en 3D. ©Géraldine LOUIS

Cette petite Box que Karim branche sur la télévision du salon permet à toute la famille de voir l’image qui apparait dans le casque. “C’est assez récent en fait. Ça n’existe pas des postes mobiles comme ça. Sur certaines consoles, il y a des casques 3 D qui sont vendus avec, mais les jeux ne sont pas aussi nombreux et ils coutent assez chers. Là, vous avez la possibilité sur une heure, avec des amis de vous éclater“ 

Le monde sous- marin, l’espace, les manèges, la visite du musée du Louvres etc… 32 jeux sont disponibles pour l’instant. “ Il y a des jeux de danse, de tirs, de combats. C’est ce qu’il y a le plus sur cette Box de réalité virtuelle parce que c’est le plus immersif. “

Immersion en réalité virtuelle
Karim ABDEREMANE propose pour l'instant plus de 30 jeux et des mini films pour partir à la découverte de l'univers. ©Géraldine LOUIS

La cible, les familles, les jeunes à partir de 7 ans. “Je n’ai pas les jeux adaptés pour les plus petits mais il n’y a aucune contre-indications. Donc j’ai des jeux qui correspondent pour les 7 à 77 ans, “ glisse Karim dans un sourire.

A terme, Karim Abdérémane souhaite créer une salle dédiée avec des postes fixes. Dotée de sièges vibrant, l’expérience sera d’autant plus immersive. “Vous avez le visuel, la sensation de bouger et en plus, vous avez le mouvement du siège qui bouge. Ainsi, on vivra vraiment les choses“.

Pour l’heure, la société KuléVR propose plus d’une trentaine de jeux et de mini films, afin de se glisser dans la peau d’un personnage, le temps d’une petite escapade.

Les différentes formules sont : la découverte avec 1 heure pour 6 personnes maximum, tarifée 40 euros de l’heure. Et la formule geek, plus de 3 heures pour 35 euros de l'heure. Ces tarifs sont valables jusqu’à la fin du mois de juin.

Les Outre-mer en continu
Accéder au live