insécurité à Mayotte : Le président de l'UDAF demande une réunion interministérielle urgente.

violence
prefet  udaf

Au lendemain de l'agression mortelle d'un père de famille dans la commune de Koungou , Ali Nizari , président de l’UDAF souhaite la tenue d’une réunion de crise interministérielle dans les meilleurs délais afin de mettre un terme à ce fléau qui Mayotte dans une crise "sans précédent".

Face à la recrudescence de l’insécurité au sein du dernier département de France, « il faut agir au plus vite » d’après Ali Nizar. 

« Une ligne rouge a été franchie » selon Ali Nizary, après l’agression mortelle à Trevani  venderdi dernier de Mhamadi Mroivili  dit Raoul, « un de ses grands amis » indique-t-il. Le président de l’UDAF, l’Union Départementale des Associations Familiales de Mayotte a exprimé son indignation avant de « condamner avec la plus grande fermeté, cet acte de violence indigne et inqualifiable » commis à l’encontre du père de famille âgé de 43 ans.

voiture brûlée

Mais ce drame relance, à nouveau, la question de l’insécurité qui persiste aux quatre coins de l’île. Raison pour laquelle il sollicite, aujourd’hui, toutes les autorités régaliennes en urgence pour l’organisation d’une réunion de crise interministérielle, tout en associant les responsables locaux. « Nos élus doivent faire en sorte que ce sujet soit traité au plus haut sommet de l’Etat»  car  «  la situation dépasse tout le monde » regrette Ali Nizari. « Notre maison brûle et l’Etat doit être au courant de cette réalité ». Pour le membre du conseil d’administration de l’UNAF, ce sera également l’occasion de présenter les travaux et les préconisations des dernières assises de la sécurité et la citoyenneté, les 9 et 10 novembre derniers. Evènement qui a mobilisé l’ensemble des acteurs du territoire.

violences trévani

Pour faire bouger les lignes, le Président  de l’UDAF compte aussi saisir, sur cette thématique de la violence, l’union nationale des associations familiales dont il est membre du conseil d’administration.