publicité

L'intersyndicale et le Collectif dictent aux élus les conditions sine qua non pour les négociations avec le gouvernement.

A "J -2" du rendez-vous tant attendu entre Edouard Philippe et élus mahorais, les attentes de la population de Mayotte mises en exergue par l'intersyndicale et le Collectif sont plus que d'actualité.

Une délégation d'élus mahorais sera reçue jeudi prochain à Matignon. Elle sera composée des parlementaires, du président du département et du président de l'association des maires
Une délégation d'élus mahorais sera reçue jeudi prochain à Matignon. Elle sera composée des parlementaires, du président du département et du président de l'association des maires
  • Par Chamsudine Ali
  • Publié le , mis à jour le
L'intersyndicale et le Collectif des citoyens de Mayotte, à l'origine de la récente grève générale de près de 2 mois dans l’île, tient à rappeler aux élus qui rencontreront le premier ministre Edouard Philippe jeudi 19 avril prochain à Paris, les 3 points qu' ils estiment indiscutables et non négociables pour résoudre durablement la crise dans le 101 e département français dans l'Océan indien.

-Le statut de Mayotte département français régie par l’article 73 de la constitution

-La lutte contre l’insécurité et l'immigration clandestine

-ainsi que l’alignement de Mayotte aux standards communs avec la métropole.

Les représentants du Collectif des Citoyens de Mayotte et les représentants syndicaux dénoncent, dans une lettre ouverte, leur marginalisation et leur mise à l' écart de la délégation composée pour représenter Mayotte à Matignon et "ils attirent l' attention des élus composant la délégation sur le fait que les attentes de la population mahoraise sont réelles et clairement exprimées dans la plate forme des mesures largement partagées dans le département par tous.

 

Sur le même thème

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play