Issiaka Abdillahi : « les parlementaires macronistes veulent seulement sauver le soldat Lecornu »

zakweli
Issiaka Abdillahi
Issiaka Abdillahi, ancien conseiller général de Bandraboua, était l’invité de Zakweli ce mardi ©Mayotte la 1ere
Issiaka Abdillahi, ancien conseiller général de Bandraboua, était l’invité de Zakweli ce mardi

Il commente la tentative des deux sénateurs Thani et Hassani, la députée Ramlati et du président de l’association des maire Madi Madi Souf de convaincre les élus départementaux de donner un avis favorable au « projet de loi Mayotte » qu’ils ont rejeté par un vote unanime : « l’avis défavorable, c’est l’avis de la population mahoraise… Ces parlementaires macronistes veulent sauver la face du ministre des outremers Sébastien Lecornu, un ministre arrogant qui n’aime pas Mayotte. Ces parlementaires macronistes veulent seulement sauver le soldat Lecornu ».

Pour Issiaka Abdillahi « tout est à jeter dans cette loi », selon lui « l’Etat freine le développement de Mayotte en termes d’infrastructures ».

S’agissant du statut de Département-Région il ajoute : « ils s’inspirent de la Guyane et de la Martinique qui demandent plus d’autonomie, alors que nous voulons au contraire plus d’intégration dans la France ». L’ancien élu demande à ce sujet « un référendum, les mahorais seront les seuls juges ».

Issiaka Abdillahi, ancien conseiller général de Bandraboua, était l’invité de Zakweli ce mardi.