Jean-François Colombet dévoile la feuille de route de la loi programme pour Mayotte

gouvernement
Prefet de Mayotte
©Raïnat Aliloiffa

Ce jeudi 29 avril le préfet Jean-François Colombet dévoilait la feuille de route de la loi programme suggérée par le ministre des Outre-mer, Sébastien Lecornu à l’occasion des 10 ans de la départementalisation.

Tous les Mahorais sont appelés à contribuer au projet de loi, pour que le préfet puisse rendre la synthèse des propositions dans un mois.

Sébastien Lecornu

Un projet de loi pour Mayotte inspiré par les Mahorais.

C’est tout l’enjeu de la loi programme annoncée par le ministre des Outre-mer. Le préfet Jean-François Colombet est chargé de consulter toute la population de l’île et il n’a plus de temps à perdre puisqu’il doit rendre la synthèse le 1er juin. Des forums de concertations seront alors mis en place dès ce lundi 3 mai.

Qui pourra participer aux forums de concertation ?

« Nous allons organiser trois forums citoyens dans dans trois communes différentes où toute la population pourra venir participer… Sur chaque thème les populations pourront dire des choses. À côté de cela il y aura les forums institutionnels où nous aurons les élus, les organisations professionnelles, les organisations syndicales, les associations etc. Tous ceux qui jouent un rôle dans ce territoire pour que thème par thème, ils puissent nous faire des propositions », explique le préfet de Mayotte.

bureau du prefet
©Raïnat Aliloiffa

Quelles thématiques seront abordées ?

« Le premier axe c’est la convergence des droits sociaux. Vous savez à quel point c’est un sujet qui nous concerne ici à Mayotte… Le deuxième c’est le renforcement de l’État pour mieux lutter contre l’insécurité et l’immigration clandestine, et mieux préparer les risques de sécurité civile qui nous menacent. Le troisième axe c’est le renforcement du Conseil départemental…. Le quatrième axe est le développement accéléré de Mayotte : quid des infrastructures, des besoins, quelles structures faut-il réaménager. Et enfin le cinquième axe concerne la jeunesse et l’insertion », énumère Jean-François Colombet.

Quelle sera la suite une fois que le préfet aura remis la synthèse des propositions ?

« Ce qui est important est que ce projet de loi soit adopté au conseil des ministres. Si c’est le cas, personne ne pourra plus jamais l’arrêter », conclut le délégué du gouvernement à Mayotte.

Le gouvernement insiste, ce projet de loi est une opportunité à saisir pour le développement de Mayotte et chaque habitant peut apporter sa pierre à l’édifice. Les polémiques qui polluent la loi programme depuis son annonce n’ont pas lieu d’être selon Jean-François Colombet. Il le sait et ne le cache pas, cette loi ne pourra être votée avant la fin du mandat d’Emmanuel Macron en 2022. Mais même si le président de la République n’est pas réélu, la loi programme continuera son parcours si le conseil des ministres l’adopte. Affaire à suivre de près.